Jérôme Noetinger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jérôme Noetinger
Description de cette image, également commentée ci-après
Jérôme Noetinger par Asier Gogortza, 2010, ERTZ festival
Informations générales
Naissance (52 ans)
Marseille, Drapeau de la France France
Genre musical Musique électroacoustique, musique improvisée
Instruments Bandes magnétiques

Jérôme Noetinger est un compositeur et improvisateur de musique électroacoustique né à Marseille le [1]

Biographie[modifier | modifier le code]

De 1986 à 1988, Jérôme Noetinger suit des cours de composition et d'improvisation avec Xavier Garcia au COREAM (Collectif de recherche électroacoustique et d'action musicale)[2], à Fontaine, en Isère.

En 1987, il crée, aux côtés de Christophe Auger et Xavier Quérel, la cellule d'intervention Metamkine. Le trio mélange projection 16mm et dispositif électroacoustique.

Il collabore avec Lionel Marchetti depuis 1993.

Il fait partie depuis 1997 du collectif MIMEO ("Music in movement electronic orchestra"), avec Phil Durrant, Christian Fennesz, Cor Fuhler, Thomas Lehn, Kaffe Matthews, Gert-Jan Prins, Peter Rehberg, Keith Rowe, Marcus Schmickler, Rafael Toral et Markus Wettstein.

Il joue ou a joué avec, entre autres, Nachtluft, Voice Crack, Tom Cora, Michel Doneda, Lê Quan Ninh, Sophie Agnel, eRikm, Daunik Lazro, Axel Dörner, Martine Altenburger, Emmanuel Petit, Marc Pichelin, Jean Pallandre, Dominique Répécaud, Peter Hollinger.

Sa technique musicale se base sur un dispositif électroacoustique regroupant magnétophones à bande Revox, table de mixage, synthétiseurs analogiques, effets, micros-contacts et haut-parleurs.

Parallèlement à ses activités de musicien, il dirige jusqu'en 2018 le catalogue de vente par correspondance Metamkine, spécialisé dans les musiques électroacoustiques et improvisées.

Il dirige jusqu'en 2014 le magazine trimestriel Revue & Corrigée.

Discographie principale[modifier | modifier le code]

En solo[modifier | modifier le code]

2018 : dR (CD) - Piednu

En collaboration[modifier | modifier le code]

  • 2000 : Mort aux Vaches, avec Lionel Marchetti (CD) - Staalplaat
  • 2000 : Marchetti/Noetinger/Werchowski, avec Lionel Marchetti et Mathieu Werchowski (CD) - Corpus Hermeticum
  • 2001 : Rouge Gris Bruit, avec Sophie Agnel et Lionel Marchetti (CD) - Potlatch
  • 2001 : Double_Wash avec Voice Crack et Lionel Marchetti (CD) - GROB
  • 2003 : Dafeldecker/Kurzmann/Drumm/eRikm/dieb13/Noetinger avec Werner Dafeldecker, Christof Kurzmann, Kevin Drumm, eRikm et Dieb13 (CD) - Charhizma
  • 2003 : What A Wonderful World avec eRikm (CD) - Erstwhile Records
  • 2004 : Moov Spot, avec Axel Dörner et Cor Fuhler (CD) - Musica Genera
  • 2004 : Psychotic Reactions & Lightnin' Rag avec Fabrice Eglin (CD) - A bruit secret
  • 2004 : Les 120 Jours avec Michel Chion et Lionel Marchetti (2xCD) - Fringes Recordings
  • 2005 : Sion, avec Jean-Luc Guionnet, David Chiesa et Lionel Marchetti (CD) - W.M.O./r
  • 2009 : Dos D'Ânes avec Michel Doneda et eRikm (CD) - Ronda
  • 2011 : Face Off, avec Will Guthrie (CD) - Erstwhile Records
  • 2011 : Paris – Genève avec Lionel Marchetti (LP) - Πτώματα Κάτω Από Το Κρεββάτι
  • 2012 : Testacoda avec SEC_ (LP) - Bocian Records
  • 2016 : Filarium (2xCD) avec Michel Chion et Lionel Marchetti - Vand'œuvre

Au sein d'un groupe[modifier | modifier le code]

Avec Soixante Étages
  • 1997 : De Sa Bouche De Loup (CD) - 33REVPERMI
  • 2006 : ASBL (CD) - 33REVPERMI
Avec MIMEO
  • 1998 : Queue (CD) - GROB
  • 1999 : Electric chair and table (CD) - GROB
  • 2001 : The hands of Caravaggio avec John Tilbury (CD) - Erstwhile Records
  • 2004 : Lifting concrete lightly (3xCD) - Serpentine Gallery
  • 2007 : Sight (CD) - Cathnor Recordings
  • 2011 : Wigry (2xLP) - Bôłt et Monotype Records
Avec quintetAvant
  • 2002 : Floppy Nails (LP) - Mego
  • 2006 : En Concert À La Salle Des Fêtes (CD) - Mego
Avec Quator Qwat Neum Sixx
  • 2009 : Live at festival NPAI 2007 (CD) - Amor Fati
Avec Thymolphthalein
  • 2011 : Thymolphthalein : Ni maître, ni marteau (LP) - Mego
  • 2015 : Mad among the mad

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]