Lincoln's Inn Fields

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lincoln's Inn Fields
Lincoln's Inn Fields - May 2006.jpg
Géographie
Pays
Coordonnées
Localisation sur la carte de Londres
voir sur la carte de Londres
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Angleterre
voir sur la carte d’Angleterre
Red pog.svg
Localisation sur la carte du centre de Londres
voir sur la carte du centre de Londres
Red pog.svg
Entrée de Lincoln's Inn Fields

Lincoln's Inn Fields est le plus grand square de Londres (Royaume-Uni), il comprend plusieurs courts de tennis et espaces verts, ainsi qu’un kiosque à musique et un restaurant. Au nord-est se trouve également une statue réalisée par Barry Flanagan. Le square a été aménagé au début du XVIIe siècle sous l'initiative de l'entrepreneur William Newton[1]. Le plan initial de l’aménagement et des plantations du square a été dessiné par Inigo Jones, et peut être encore consulté à Wilton House[2].

Les terrains composant le square sont longtemps restés une propriété privée, et n’ont été acquis par le London County Council qu’en 1895. Lincoln's Inn Fields est aujourd'hui géré par le district de Camden dont il forme la limite sud avec la Cité de Westminster.

Lincoln's Inn Fields tire son nom de sa proximité de Lincoln's Inn, l'un des quatre Inns of Court de Londres.

Voisinage[modifier | modifier le code]

Lincoln's Inn Fields

Sur le côté nord de Lincoln's Inn Fields au numéro 13 se trouve le musée sir John Soane's la maison de l'architecte du même nom. Côté sud le London Research Institute du Cancer Research UK et le Royal College of Surgeons (contenant la collection de curiosités médicales de John Hunter). Sur le côté ouest du square se trouve la London School of Economics and Political Science (ou LSE).

Les stations de métro les plus proches sont Holborn et Chancery.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pevsner, London: The Cities of London and Westminster, vol. I (The Buildings of England), (1957) 1962:55.
  2. 'Lincoln's Inn Fields', Old and New London: Volume 3 (1878), pp. 44-50. date accessed: 16 July 2010.

Liens externes[modifier | modifier le code]