Cimetière de Highgate

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cimetière de Highgate
Highgate Cemetery East.JPG
Pays
Nation
Commune
Statut patrimonial
monument classé de Grade I (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte du Royaume-Uni
voir sur la carte du Royaume-Uni
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Londres
voir sur la carte de Londres
Red pog.svg

Le cimetière de Highgate est un cimetière situé à Highgate, un quartier du nord de Londres (Royaume-Uni). Il est divisé en deux parties Est et Ouest et compte approximativement 170 000 personnes inhumées dans environ 53 000 sépultures. Karl Marx et Michael Faraday y sont notamment inhumés. Le cimetière est également une réserve naturelle.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce cimetière dans sa forme originelle - correspondant à l'actuelle partie nord-ouest du cimetière - fut ouvert en 1839. Il fait partie des sept cimetières ouverts autour du centre de Londres connus sous le nom des "Magnificent Seven" qui avaient pour but de limiter le risque propagation des maladies causée par la proximité sépultures des anciens cimetières londoniens, situés dans le centre ville. Le design initial fut créé par l'architecte et entrepreneur Stephen Geary.

Le cimetière de Highgate fut dédié à St. James le lundi 20 Mai 1839 par le Révérend Charles Blomfield, Évêque de Londres. Quinze acres furent réservées à l’Église d'Angleterre et deux acres aux Dissidents Anglais. Les concessions furent vendues pour une période limitée ou à perpétuité. La première inhumation fut celle d'Elizabeth Jackson de Little Windmill Street, Soho, le 26 Mai.

Highgate, tout comme les autres "Magnificent Seven" devint rapidement un endroit à la mode pour les inhumations et fut beaucoup visité et admiré. Le lien particulier qu'entretenaient les Victoriens avec la Mort a entraîné la création de très nombreuses sépultures et caveaux gothiques. Le cimetière occupe un flanc de colline, légèrement en dessous du sommet de la colline de Highgate, près du parc Waterlow. En 1854, le terrain à l'est de l'emplacement originel, de l'autre côté de Swains Lane, fut acheté pour former la partie Est du cimetière. Les deux parties de Highgate, Est et Ouest, sont toujours utilisées de nos jours pour les inhumations.

 Avenue Egyptienne
Avenue Egyptienne

Le site est couvert d'arbres, de buissons et de fleurs sauvages, dont la plupart ont été plantés puis laissés à l'abandon, donnant un aspect sauvage à la végétation. Parmi les arbres de Highgate, on notera la présence d'un énorme cèdre du Liban, probablement planté 100 à 150 ans avant la création du cimetière. Celui ci surplombe l'Avenue Égyptienne et le Cercle du Liban, partie orientaliste de la section Ouest, creusée dans le flanc de la colline. Le cimetière est également une réserve naturelle pour les oiseaux et les petits animaux. Pour sa protection, la partie Ouest du cimetière, qui comprend un collection impressionnante de mausolées et de pierres tombales victoriens élaborés, n'est accessible que lors de visites guidées. La partie Est, plus récente, peut être visitée individuellement[1].

La tombe de Karl Marx, l'Avenue Égyptienne et le Columbarium sont des monuments classés Grade I.

Le cimetière de Highgate connut un succès médiatique des années 1960 à 1980 pour son soi-disant passé occulte, et plus particulièrement pour la légende urbaine du Vampire d'Highgate.

Personnalités inhumées[modifier | modifier le code]

Tombe de Karl Marx.

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Visit - Highgate Cemetery », sur highgatecemetery.org (consulté le 23 janvier 2016)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :