Lil' Flip

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lil' Flip
Description de cette image, également commentée ci-après

Lil' Flip en concert le .

Informations générales
Surnom Lil' Flip, The Freestyle King, Fliperaci, Flip Gates
Nom de naissance Wesley Eric Weston, Jr.
Naissance (34 ans)
Houston, Texas, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur
Activités annexes Acteur
Genre musical Hip-hop, Dirty South, rap hardcore, gangsta rap
Instruments Voix
Années actives Depuis 1997
Labels Clover G, SoSouth, Sucka Free, Loud, Columbia, Sony Urban, Asylum, Warner Bros., Hi-Power, E1 Music
Site officiel flipgatesworld.com

Lil' Flip, de son vrai nom Wesley Eric Weston, Jr. né le à Houston dans le Texas, est un rappeur et acteur américain. Il est mieux connu pour ses singles I Can Do Dat issu de son premier album The Leprechaun, The Way We Ball issu de son deuxième album Undaground Legend, Sunshine issu de son troisième album U Gotta Feel Me, Game Over également de son troisième album U Gotta Feel Me, et Rollin on 20's issu de la bande-son de 2 Fast 2 Furious.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (1999–2005)[modifier | modifier le code]

Wesley Eric Weston, Jr. est né le à Houston dans le Texas[1]. En 1999, Lil' Flip signe un premier contrat avec le label indépendant texan Suckafree Records. Le 18 juillet 2000, Lil' Flip y publie son premier album The Leprechaun, attirant l'attention de DJ Screw, qui ajoute le rappeur à son groupe Screwed Up Click[1]. DJ Screw considère Lil Flip comme le « roi du freestyle »[2]. En 2002, Columbia Records offre de signer Flip ainsi qu'un contrat de distribution chez Suckafree. Flip publie son deuxième album Undaground Legend le 27 août 2002. L'album est certifié disque de platine par la RIAA en décembre 2002[3], et classé 12e du Billboard 200[4]. Il contient le single à succès The Way We Ball. En 2003, Lil' Flip participe également au single de David Banner Like a Pimp, puis au single à succès de Yung Wun Tear It Up. Il participe également à la chanson Ridin' Spinners des Three 6 Mafia et à Screwed Up de Ludacris.

En 2004, Lil Flip critique ouvertement T.I. pour son titre de « roi du sud »[5]. Selon AllHipHop, une altercation se serait déroulée entre les deux rappeurs dans le quartier de Cloverland à Houston[6],[7]. Toujours en 2004, Lil' Flip publie son troisième album et premier double-album U Gotta Feel Me. Le label de Lil' Flip, Columbia, envoie le rappeur à Sony Urban Music qui lui permettra de mieux promouvoir son travail. Le premier single de l'album s'intitule Game Over (Flip). Il publie rapidement un deuxième single, Sunshine en featuring avec Lea Sunshine. L'album compte 198 000 exemplaires vendus à l'échelle nationale la première semaine et ext certifié disque de platine en août 2004. Lil' Flip participe aussi à la chanson Naughty Girl (Remix) avec Beyoncé en 2004. En 2004, il participe à Powerballin' de Chingy, et compose un remix son single Game Over (Flip) qui fait participer Young Buck et Bun B. Il participe aussi à l'album Sweat de Nelly, et collabore avec Jim Jones et The Game pour la chanson Certified Gangstas (Remix). En 2005, Lil' Flip et Z-Ro publient un album collaboratif intitulé Kings of the South. Toujours en 2005, Lil' Flip participe au premier single de Chamillionaire, Turn It Up ainsi qu'au single Draped Up de Bun B[2].

I Need Mine et Respect Me (2007–2009)[modifier | modifier le code]

En 2007, Lil' Flip quitte Columbia records pour fonder son propre label, Clover G Records, et signe un nouveau contrat avec Asylum et Warner Bros.[8]. Lil' Flip publie son troisième album, et deuxième double-album, I Need Mine[1], le 6 février 2007[9]. Il débute à la 15e place du Billboard 200[10] avec 43 000 exemplaires vendus la première semaine[11]. Seuls deux singles, What It Do et Ghetto Mindstate (Can't Get Away) y sont inclus.

Son cinquième album, Ahead of My Time, est initialement annoncé pour début 2007, mais est repoussé à plusieurs reprises. Lil' Flip publie deux « album avant l'album » en 2009 pour faire la publicité de Ahead of My Time[12],[13]. Le 29 septembre 2009, Lil' Flip publie son cinquième album, Respect Me pour faire la publicité de Ahead of My Time ; il sera distribué par High Powered Entertainment et E1 Music. Le 24 décembre 2009, Lil' Flip publie son premier album indépendant, Underground Legend 2, distribué par son label, Clover G Records[14].

El Jefe (depuis 2010)[modifier | modifier le code]

Le 6 juillet 2010, Lil' Flip publie son deuxième album indépendant, Ahead of My Time au label Clover G Records. Le 31 octobre 2013, il publie son troisième album indépendant The Black Dr. Kevorkian, qui se vend à plus de 10 000 exemplaires la première semaine.

Le 17 mars 2015, Lil' Flip publie son sixième album intitulé El Jefe distribué au label SoSouth Records[15],[16]. Le premier single de l'album s'intitule Game Over II, la suite de son single Game Over (Flip)[17]. Le second single s'intitule In My Pimp C Voice, un chanson consacrée au défunt Pimp C[18]. Le troisième single, Bestfriend, fait participer E.J. et Rev City[19].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Albums collaboratifs[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Jason Birchmeier, « Lil' Flip Biography », sur AllMusic (consulté le 19 novembre 2015).
  2. a et b « Lil' Flip Biography » (version du 26 février 2011 sur l'Internet Archive).
  3. (en) « Lil' Flip is America's Latest Platinum Rapper! », sur PR Newswire,‎ (consulté le 19 novembre 2015).
  4. (en) « Lil Flip - Undaground Legend Overview », sur AllMusic (consulté le 19 novembre 2015).
  5. (en) Bayer L. Mack, « T.I.: Return Of The King | Rappers Talk Hip Hop Beef & Old School Hip Hop », HipHopDX,‎ (consulté le 7 juin 2014).
  6. (en) AllHipHop, « Sources Say Lil Flip And TI Have Physical Confrontation » (consulté le 20 janvier 2007).
  7. (en) All Hip Hop, « Sources Say Lil Flip And TI Have Physical Confrontation » (consulté le 20 janvier 2007).
  8. (en) « New Lil' Flip Album Finally Due In March », sur Billboard,‎ (consulté le 19 novembre 2015).
  9. (en) David Jeffries, « Lil Flip - I Need Mine Overview », sur AllMusic (consulté le 19 novembre 2015).
  10. (en) « Lil Flip - I Need Mine Awards », sur AllMusic (consulté le 19 novembre 2015).
  11. (en) « McGraw Leads Seven Top 10 Debuts Onto Billboard 200 », Billboard (consulté le 23 février 2012).
  12. (en) Paul W Arnold, « Lil Flip Talks Respect Me, Rap-A-Lot Records | Get The Latest Hip Hop News, Rap News & Hip Hop Album Sales », HipHopDX,‎ (consulté le 3 novembre 2011).
  13. (en) « Chicken N Beer: Where are they now? », sur BET (consulté le 25 mars 2014).
  14. (en) « iTunes - Music - Underground Legend 2 by Lil' Flip. ».
  15. (en) « El Jefe », sur iTunes (consulté le 19 novembre 2015).
  16. (en) « Lil' Flip - El Jefe », sur iTunes (consulté le 19 novembre 2015).
  17. (en) « Lil' Flip - Game Over II », sur iTunes (consulté le 19 novembre 2015).
  18. (en) « Lil' Flip - In My Pimp C Voice », sur iTunes (consulté le 19 novembre 2015).
  19. (en) « Lil Flip “Bestfriend” feat. E.J. & Rev City », sur HipHopWeekly (consulté le 19 novembre 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]