Nelly (rappeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nelly.
Nelly
Description de cette image, également commentée ci-après

Nelly sur scène au North Riverside Mall, dans l'Illinois le .

Informations générales
Nom de naissance Cornell Iral Haynes, Jr.
Naissance (41 ans)
Austin, Texas, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur, chanteur, acteur, entrepreneur
Genre musical Hip-hop, Dirty South, pop-rap, RnB
Années actives Depuis 1997
Labels Derrty Entertainment, Universal Motown Records, Universal Republic Records
Site officiel nelly.net

Nelly, de son vrai nom Cornell Iral Haynes, Jr., né le à Austin, au Texas, est un rappeur, chanteur, acteur, entrepreneur américain. Nelly se joint au groupe de hip-hop St. Lunatics en 1993 et signe au label Universal Records en 1999. Sous Universal, Nelly se lance en solo en 2000, avec son premier album Country Grammar, qui contient la chanson homonyme à succès. L'album débute troisième du Billboard 200 puis atteint la première place. Country Grammar est l'album le mieux vendu en date de 2009, avec plus de 8,4 millions d'exemplaires écoulés aux États-Unis[1]. L'album qui suit, Nellyville, contient les singles à succès Hot in Herre et Dilemma en featuring avec Kelly Rowland. Les autres singles incluent Work It avec Justin Timberlake, Air Force Ones avec Murphy Lee et St. Lunatics, Pimp Juice et #1.

Après la publication de Sweat, Suit (2004) et de la compilation Sweatsuit (2006), Nelly continue à générer plusieurs autres hits. Sweat atteint la deuxième place du Billboard 200 avec 342 000 exemplaires vendus la première semaine. Durant la même semaine, Suit débute premier avec 396 000 exemplaires vendus. Le cinquième album de Nelly, Brass Knuckles, est publié le , après plusieurs reports de date. Il contient les singles Party People avec Fergie, Stepped on My J'z avec Jermaine Dupri et Ciara et Body on Me avec Akon et Ashanti. En 2010, Nelly publie l'album 5.0. Le single principal, Just a Dream, est certifié triple disque de platine aux États-Unis. Il contient également les singles Move That Body avec T-Pain et Akon, et Gone, une suite du single Dilemma (2002) en collaboration avec Kelly Rowland.

Nelly remporte des Grammy Awards en 2003 et 2004 et obtient un rôle dans le film The Longest Yard avec Adam Sandler et Chris Rock. Il possède deux marques de vêtements, Vokal et Apple Bottoms. Il est cité par le critique musical Peter Shapiro comme « l'une des plus grandes stars du nouveau millénaire »[2] et cité par la RIAA comme le quatrième rappeur le mieux payé[3] avec 21 million d'albums vendus aux États-Unis. Le , Billboard classe Nelly troisième meilleur artiste de la décennie[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et débuts (1974–2000)[modifier | modifier le code]

Nelly est né à Austin, au Texas, où son père était militaire. À sept ans, ses parents divorcent[5]. Adolescent, Nelly emménage avec sa mère de St. Louis à University City, dans le Missouri. Au lycée, Nelly forme les St. Lunatics, un groupe local de hip-hop qui se popularise grâce à son single Gimme What Ya Got. Nelly decided to go solo, after a major record deal failed to appear[6]. Il est signé à l'Universal Music Group par l'A&R Kevin Law[7]. Law explique, lors d'un entretien avec HitQuarters, que peu de gens du label aimaient Nelly à ses débuts, et qu'il recevait des critiques « considérablement négatives »[7].

Originaire du Midwest, Nelly est mal accueilli par une scène hip-hop centrée sur la côte est, la côte ouest, le nord et le sud des États-Unis. Le label utilise cet avantage pour faire de Nelly une star représentant le Midwest, espérant ainsi en tirer de la fierté des résidents de St. Louis et des régions alentours[7]. Nelly est signé avec les St. Lunatics[7]. Kevin Law et Country du label Fo'Reel Entertainment décident dans un premier temps de lancer Nelly en solo et de le faire retourner à St. Lunatics l'année suivante[8].

Country Grammar et Nellyville (2000–2003)[modifier | modifier le code]

Le label publie son premier album Country Grammar en 2000. Le succès de sa chanson homonyme (septième du Hot 100 et première des Hot Rap Tracks) mène l'album à la troisième place du Billboard 200. Les autres singles de l'album s'intitulent E.I. ; Ride wit Me, en featuring avec son frère City Spud ; et Batter Up, en featuring avec les St. Lunatics[6]. L'album est certifié neuf fois disque de platine par la RIAA le [9].

En 2002, le deuxième album de Nelly, Nellyville, est publié, et débute premier du Billboard's Top 200 Music Albums[10] ; son single Hot in Herre est également classé premier. Les autres singles incluent Dilemma avec Kelly Rowland, vendu à 7,6 millions d'exemplaires à l'international[11],[12]; Work It avec Justin Timberlake, Air Force Ones avec Murphy Lee et les St. Lunatics, Pimp Juice et #1[6]. L'album se vend très bien et est certifié sextuple disque de platine par la RIAA le [13]. Hot in Herre remporte un Grammy Award dans la catégorie de « meilleure performance d'un chanteur » en 2003[14]. En 2003, Nelly publie Da Derrty Versions: The Reinvention. Il contient le hit single Iz U issu de la bande-son de The Haunted Mansion de Walt Disney Pictures. Le clip vidéo d'un remix de Tip Drill fait la polémique à cause de scènes décrites comme misogynes. Cette polémique force Nelly à annuler son apparition au Spelman College, à Atlanta, en Géorgie[15]. Des polémiques misogynes entourent également son single Pimp Juice[16]. L'albu mest certifié disque de platine par la RIAA.

Succès continu, Sweat, Suit et Brass Knuckles (2004–2008)[modifier | modifier le code]

Nelly et Allen Iverson en 2007.

Le 14 septembre 2004, Nelly publie deux albums, Sweat et Suit. Suit, un album orienté RnB, débute premier des albums sur Billboard, et Sweat, un album axé rap, débute deuxième. Extraite de Suit, la ballade Over and Over, un duo avec la star de la country Tim McGraw, devient un succès crossover[17]. Lors d'un concert télévisé, Tim McGraw: Here and Now, retransmis depuis NBC, McGraw et Nelly jouent la chanson[18]. Une rivalité avec un autre rappeur de St. Louis, Chingy, s'installe à la fin de l'année[19]. Tsunami Aid: A Concert for Hope, un concert pour aider les victimes du séisme et du tsunami de 2004 dans l'océan Indien fait participer Nelly[20]. Pendant l'hiver 2005, il publie son album Sweatsuit, une compilation de chansons issues de Sweat et Suit avec nouvelles chansons. Grillz, produite par Jermaine Dupri, est un succès.

Brass Knuckles est publié le , après de nombreux reports de date[21]. La sortie est initialement prévue pour le 16 octobre[22] et le 13 novembre[23]. Son premier single s'intitule Wadsyaname, une ballade produite par Ron « NEFF-U » Feemstar, qui reprend un riff de piano issu de la chanson All My Life de K-Ci and JoJo[22],[23]. Nelly confirme plus tard que Wadsya ne sera jamais incluse sur Brass Knuckles. Nelly enregistre la chanson Party People[22] avec Fergie, produite par Polow da Don, qui deviendra finalement le premier single à paraître sur l'album[21]. Stepped on My J'z est le single qui suit, produit par Jermaine Dupri avec Dupri et Ciara.

Collaborations et 5.0 (2009–2010)[modifier | modifier le code]

En été 2009, Nelly fait une annonce publique à Las Vegas concernant un futur nouvel album[24]. En octobre 2009, Nelly annonce ce nouvel album pour 2010[24]. Dans une interview avec Semtex TV, Nelly révèle le titre de son album, Nelly[25]. En avril 2010, le cousin de Nelly, Michael Johnson, est assassiné dans le Missouri ; Nelly reporte la date de sortie à la suite de cet événement. L'album fait participer T-Pain, Chris Brown, Akon, Plies, T.I., Kelly Rowland, Birdman, DJ Khaled, Avery Storm et Diddy-Dirty Money[26]. En mai 2010, Nelly confirme le titre de l'album comme étant 5.0[27]. L'album est publié le [28]. Le premier single s'intitule Just a Dream qui est publié le 17 août 2010 sur iTunes[29] accompagné d'un single promotionnel intitulé Tippin' In da Club[30]. Just a Dream débute à la 12e place du Billboard Hot 100 puis avance à la troisième place quatre semaines plus tard. La chanson atteint également la troisième place des Billboard Digital Songs, avec 888 000 téléchargement la première semaine après publication[31],[32].

M.O. et The Next: Fame Is at Your Doorstep (depuis 2011)[modifier | modifier le code]

Le 24 décembre 2011, Nelly publie sa première mixtape solo, O.E.MO, un acronyme pour On Everything MO. La mixtape fait noramment participer T.I., 2 Chainz, Bei Maejor et les St. Lunatics[33]. Le 4 juillet 2012, Nelly annonce la publication de son septième album sous le titre de M.O.. Il révèle aussi la participation de Chris Brown sur la chanson Marry Go Round. En août 2012, Nelly devient coach à l'émission américaine The Next: Fame Is at Your Doorstep, avech Gloria Estefan, John Rich et Joe Jonas. Nelly publie sa deuxième mixtape, Scorpio Season, le 2 novembre 2012[34].

Depuis 2015, Nelly possède sa propre émission de télévision : Nellyville, diffusée depuis novembre 2014. Le 6 août 2015, Nelly publie un nouveau single intitulé The Fix.

Carrière cinématographique[modifier | modifier le code]

Nelly fait une apparition dans un téléfilm, Snipes, au côté de Sam Jones III (de Smallville) et obtient son premier rôle au cinéma en 2005 dans la comédie Mi-temps au mitard, dans laquelle il joue le rôle de Megget. Malgré son succès aux États-Unis (plus de 100 millions de dollars de recettes), ce film n'a pas réussi à attirer les foules en France.

Aujourd'hui, le rappeur avoue vouloir s'impliquer encore plus dans le cinéma d'action, ne se sentant pas encore prêt pour les romances. En 2007, le rappeur dévoile lors d'une interview être en plein tournage d'une comédie sur le bowling, du nom de Rolling Thunder. Il fait également une apparition dans 90210 Beverly Hills : Nouvelle Génération où il joue son propre rôle en 2011. Il participe également à cinq épisodes de la saison 5 et un épisode de la saison 6 de la série Les Experts : Manhattan.

Business[modifier | modifier le code]

Nelly possède sa propre marque de vêtement, Vo'Kal, depuis ses débuts dans la musique. Il détient également la marque de vêtements pour femmes à succès Apple Bottoms. Ces deux enseignes semblent être uniquement distribuées dans certains pays (États-Unis, Allemagne...). En 2003, Nelly publie sa propre boisson énergisante, Pimp Juice, du nom d'un de ses titres. Par ailleurs, Nelly est depuis 2004 copropriétaire de l'équipe de NBA des Charlotte Bobcats, avec le fondateur de la chaîne de musique BET et Michael Jordan depuis 2006.

Vie privée[modifier | modifier le code]

En 2001, la sœur de Nelly, Jacqueline « Jackie » Donahue, est atteinte de leucémie. En 2003, elle et Nelly fondent une organisation pour trouver un donneur compatible avec sa sœur (Jes Us 4 Jackie) mais cette recherche est un échec. Jackie meurt le 24 mars 2005. Cependant, Nelly continue de faire fonctionner cette fondation pour d'autres personnes, notamment deux enfants de Saint-Louis.

Nelly a deux enfants : une fille née en février 1994 et un garçon né en mars 1999. Il s'est récemment séparé de la chanteuse Ashanti, avec qui il était en couple depuis 2003.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Album de remix[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

EPs[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Paul Grein, « Chart Watch Extra: The Top 20 New Acts Of The 2000s - Chart Watch », sur Yahoo! Music (consulté le 25 mars 2010).
  2. (en) Shapiro, Peter, (2005) The Rough Guide To Hip-Hop, deuxième édition, Penguin, page 274.
  3. (en) Paul Grein, « Week Ending July 14, 2013. Albums: Jay-Z Back On The Throne | Chart Watch – Yahoo Music », Music.yahoo.com,‎ (consulté le 20 mars 2014).
  4. (en) « Billboard – Music Charts, Music News, Artist Photo Gallery & Free Video », Billboard (consulté le 13 juin 2015).
  5. (en) Lisa Jones Townsel, « Heating Up 'Nellyville' », Ebony,‎ , p. 144.
  6. a, b et c Jason Birchmeier, « Nelly – Biography », AllMusic,‎ (consulté le 26 avril 2008).
  7. a, b, c et d (en) « Interview with Kevin Law », HitQuarters,‎ (consulté le 5 octobre 2011).
  8. (en) « Interview with Kevin Law », HitQuarters,‎ (consulté le 5 octobre 2011).
  9. (en) « Gold & Platinum – Country Grammar (album) », RIAA (consulté le 4 juillet 2009).
  10. (en) « Music Albums, Top 200 Albums & Music Album Charts / Billboard.com », Billboard,‎ (consulté le 14 août 2009).
  11. (it) « Kelly Rowland live in Napoli 2010 », NapoliToday,‎ (consulté le 11 février 2015).
  12. (it) Luca Triptico, « Kelly Rowland annuncia l'uscita del singolo Lay It On Me, già record di visualizzazioni su Youtube », Io Amo La Musica Magazine,‎ (consulté le 11 février 2015).
  13. (en) « Gold & Platinum – Nellyville », RIAA (consulté le 4 juillet 2009).
  14. (en) « Nelly – Grammy Awards », AllMusic (consulté le 26 avril 2008).
  15. (en) Rose Arce, « Hip-hop portrayal of women protested », CNN,‎ (consulté le 26 avril 2008).
  16. (en) Joe D'Angelo, « Nelly's Pimp Juice Threatened By Anti-Pimp Campaign », MTV News,‎ (consulté le 26 avril 2008).
  17. (en) Shaheem Rei, « Tim McGraw on Nelly Duet: 'Nothin' Country About The Song, But It Was Fun' », MTV News,‎ (consulté le 26 avril 2008).
  18. (en) Annie Barrett, « Television Commentary – Wednesday »,‎ .
  19. (en) Shaheem Reid, « Chingy Fires Back at Nelly And Luda, Drops New Dis Track », MTV News,‎ (consulté le 26 avril 2008).
  20. (en) Alyssa Rashbaum, « Nelly, Maroon 5, Madonna, Mary J. Blige Join Tsunami Benefit Show », MTV News,‎ (consulté le 26 avril 2008).
  21. a et b (en) Jayson Rodriguez, « Nelly Lines up Usher, Fergie and Akon for Brass Knuckles – but No Bruce Springsteen », MTV News,‎ (consulté le 27 avril 2008).
  22. a, b et c (en) Shaheem Reid, « T.I., Akon, Snoop, Pimp C Get Behind Nelly's Brass Knuckles », MTV News,‎ (consulté le 22 août 2007).
  23. a et b (en) Scott Bowles, Steve Jones et Pete and Pete Johnson Johnson, « Coming attractions: Nelly's ready to crack his Knuckles », USA Today,‎ (consulté le 9 septembre 2007).
  24. a et b (en) Cyrus Langhorne, « Nelly Plots Comeback & Premieres New Album, "This Is My First Time Being Able To Rock This Sh*t" », SOHH,‎ (consulté le 16 novembre 2010).
  25. (en) « Nelly Announces New Self Titled Album | Nelly », Rap Basement,‎ (consulté le 16 novembre 2010).
  26. (en) "NEW MUSIC: NELLY - “SHE GOT ME”". 10 novembre 2009. Concrete Loop, (consulté le 30 mai 2010).
  27. (en) « Q&A: Nelly | Metromix Tampa Bay », Tampabay.metromix.com,‎ (consulté le 16 novembre 2010).
  28. (en) Nelly Revs Up for Fall Album Release. Rap-Up, (consulté le 9 août 2010).
  29. (en) « Just a Dream – Single by Nelly », iTunes Store, Apple Inc. (consulté le 17 août 2010).
  30. (en) « Tippin' In da Club – Single by Nelly », iTunes Store, Apple Inc. (consulté le 17 août 2010).
  31. (en) « Digital Songs », sur Billboard (consulté le 15 novembre 2010).
  32. (en) Nelly's Just a Dream Makes Debut on Charts. Rap-Up, (consulté le 9 août 2010).
  33. (en) « New Music: Nelly – O.E.MO [Mixtape] », Rap-Up,‎ (consulté le 17 avril 2012).
  34. (en) « Nelly -Scorpio Season // Free Mixtape », DatPiff, Idle Media Inc.,‎ (consulté le 10 mars 2013).

Liens externes[modifier | modifier le code]