Ligue française pour les auberges de jeunesse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ligue française pour les auberges de jeunesse
Logo de l'organisation
Plaque au siège de l'association.
Situation
Création 1930
Siège 67, rue Vergniaud-Bat K-75013 PARIS
Organisation
Président de l'association Jean-Luc BENAYOUN

Site web http://www.auberges-de-jeunesse.com

La Ligue française pour les auberges de jeunesse (LFAJ) est, en France, la plus ancienne des associations regroupant les auberges de jeunesse.

Elle ne doit pas être confondue avec la Fédération unie des auberges de jeunesse, autre grande fédération française (à la création de laquelle elle a contribué en 1956, mais dont elle n'est plus membre) affiliée à la Fédération internationale des auberges de jeunesse (FIAJ).

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1930, Marc Sangnier, inspirée du mouvement fondé en Allemagne en 1911 par Richard Schirrmann, ouvre la première « auberge de jeunesse » en France et crée la LFAJ. En 1932, Sangnier devient cofondateur de la Fédération internationale des auberges de jeunesse (FIAJ).

En 1956, la LFAJ devient partie prenante dans la fondation d'une organisation nationale unique d'auberges de jeunesse, la Fédération unie des auberges de jeunesse (FUAJ) regroupant plusieurs fédérations d'obédience politique et syndicale différentes. En 1959, la LFAJ se retire de la FUAJ a celle-ci d’abandonner sa neutralité à propos des questions d’aide de l’État à l’école privée et de prendre position concernant la guerre d’Algérie[1].

En 2004 naît, à l'initiative de la LFAJ, l'Union internationale des auberges de jeunesse des pays francophones (UIAJPF).

La LFAJ et UIAJPF sont des associations sans but lucratif.

Mission[modifier | modifier le code]

  • Offrir toute l’année un mode d'hébergement économique,
  • Proposer des activités sportives et culturelles,
  • Favoriser les rencontres entre jeunes de tous les pays sans distinction de race, de nationalité, d'opinion politique ou religieuse.

Implantation géographique[modifier | modifier le code]

Les deux associations regroupent en France métropolitaine, en outre-mer et dans les pays francophones un important réseau d'auberges de jeunesse.

France métropolitaine
Outre-Mer

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Archives[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Guide des archives sur les auberges de jeunesse », Archives départementales du Val-de-Marne,‎ , p. 65 (lire en ligne [PDF])