Ligne de Tessonnières à Albi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ligne de
Tessonnières à Albi
Pays Drapeau de la France France
Historique
Mise en service 1864
Concessionnaires PO (1857 – 1937)
SNCF (1938 – 1997)
RFF (1997 – 2014)
SNCF (depuis 2015)
Caractéristiques techniques
Numéro officiel 741 000
Longueur 16,176 km
Écartement Voie normale (1,435 m)
Électrification Non électrifiée
Pente maximale
Nombre de voies Voie unique
Signalisation BAPR
Trafic
Propriétaire SNCF
Exploitant(s) SNCF
Trafic TER Midi-Pyrénées
Schéma de la ligne

La ligne de Tessonnières à Albi est une ligne ferroviaire française, établie dans le département du Tarn, qui relie la gare de Tessonnières à celle d'Albi.

Elle constitue la ligne 741 000 du réseau ferré national[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette ligne a été concédée à la Compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans (PO) par le décret impérial du 19 juin 1857[2]. La concession portait sur une ligne de Toulouse à un point qui sera ultérieurement déterminé du chemin de fer de Montauban à la rivière du Lot, ladite ligne desservant soit directement soit par embranchement la ville d'Albi.

C'est seulement en 1862[3] que le tracé définitif a été approuvé. Il s'agissait de la desserte d'Albi par un embranchement à partir de Teyssonnières.

La ligne a été mise en service par le PO le 24 octobre 1864[4].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Tracé[modifier | modifier le code]

Ligne de Tessonnières à Albi
Schéma de la ligne
LSTR
Ligne de Brive à Toulouse via Capdenac vers Toulouse
SPLa
vDST-BHF
338,734 Tessonnières (152 m)
vSTRegl STRq LSTRq
Ligne de Brive à Toulouse via Capdenac vers Brive-l.-G.
eHST
344,475 Labastide-de-Lévis PN 8 (151 m)
WASSERq WBRÜCKE WASSERq
345,616 Viaduc de Marssac sur le Tarn (197 m)
BHF
346,480 Marssac-sur-Tarn (148 m)
eHST
349,985 Terssac PN 15 (155 m)
ABZg+nl nKBSTeq
351,0xx I.T.E. usine de tuyaux
exLSTRq xABZq+l ABZg+r
354,910
412,840
Ligne de Castelnaudary à Rodez vers Castelnaudary
STR
STR
(1) ligne d'Albi à Saint-Juéry
KDSTe SPLa
Saint-Juéry
vDST-BHF
413,323 Albi-Ville (173 m)
SPLe
LSTR
Ligne de Castelnaudary à Rodez vers Rodez
Origine du chaînage : Coutras via Brive et Figeac

Équipement[modifier | modifier le code]

C'est une ligne à voie unique au bon profil : les déclivités ne dépassent pas 5 . Le rayon des courbes, en dehors des gares d'extrémité, varie entre 800 et 1 000 m.

Vitesse limite[modifier | modifier le code]

La vitesse est de 130 km/h pour les trains de voyageurs.

Exploitation[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François et Maguy Palau, Le rail en France : Le Second Empire, t. 3 (1864 - 1870), Paris, Palau, , 239 p. (ISBN 2-950-9421-3-X), « 7.18 Tessonnières-Albi, 24 octobre 1864 », p. 30.
  • Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau français : lignes 601 à 990, vol. 2, La Vie du Rail, , 239 p. (ISBN 978-2-918758-44-0), « [741+736] Tessonnières - Albi -Rodez », p. 91.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :