Le Combat ordinaire (série de bande dessinée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Les Quantités négligeables)

Le Combat ordinaire
Série
Manu Larcenet
Manu Larcenet

Auteur Manu Larcenet
Couleurs Patrice Larcenet
Genre(s) roman graphique

Thèmes humour, introspection, photographie, actualité, Environnement
Personnages principaux Marco
Émilie
Lieu de l’action Bretagne
Époque de l’action années 2000

Pays Drapeau de la France France
Langue originale français
Éditeur Dargaud
Première publication 2003
Format couleur
242x320 mm
Nb. de pages 48-60
Nb. d’albums 4

Adaptations Le Combat ordinaire (film)

Le Combat ordinaire est une série de bande dessinée française créée par l'auteur Manu Larcenet et le coloriste Patrice Larcenet, éditée en album de 2003 à 2008 par Dargaud. La série est terminée.

Le premier tome Le Combat ordinaire a obtenu le prix du Festival international de bande dessinée d'Angoulême en 2004.

Descriptions[modifier | modifier le code]

Résumé[modifier | modifier le code]

Personnages[modifier | modifier le code]

Marco
le personnage central de l'histoire
Émilie
la vétérinaire, petite amie de Marco
Georges
le frère de Marco (Georges est un surnom, son vrai prénom n'étant jamais donné)
Naïma
la femme de « Georges »
Chahida
la fille de « Georges » et Naïma.
Antoine Louis
le père de Marco et « Georges »
Suzanne Louis
la mère de Marco et « Georges »
Maude
la fille de Marco et Émilie
Adolf
le chat de Marco
Pablo
l'ancien collègue du père de Marco au chantier naval où il travaille toujours. Il est une sorte de deuxième père pour Marco.
Bastounet
l'ancien collègue du père de Marco au chantier naval où il travaille toujours. C'est un ami d'enfance de Marco et de son frère.

Analyse[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Intégrale[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Après avoir reçu le Prix du meilleur album au Festival international de la bande dessinée d'Angoulême 2004, le premier tome connaît un grand succès critique et public : la série s'est, en 2011, vendue à plus de 600 000 exemplaires[1]. Les principales qualités reconnues à l'album sont le côté touche-à-tout, posant un œil sur les petits riens de la vie et offrant en même temps au lecteur l'occasion de s'amuser tout en étant marqué par différents évènements[2]. Les trois autres tomes ont été dessinés, mais Manu Larcenet a bel et bien terminé la série, expliquant qu'il ne lui restait plus rien à dire[3].

Adaptations[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Les producteurs Christophe Rossignon et Philip Boëffard de Nord-Ouest Films et le réalisateur-scénariste Laurent Tuel adaptent cette bande dessinée à l'écran, avec Nicolas Duvauchelle dans le rôle principal et Maud Wyler en Émilie, dont le tournage se déroule en Dordogne et en Bretagne à partir d'[4].

Le film s'intéresse aux trois premiers tomes de la série, qui correspondent aux trois chapitres du film : « Le Combat ordinaire », « Les quantités négligeables » et « Ce qui est précieux ».

Au théâtre[modifier | modifier le code]

L'œuvre a été adaptée au théâtre en 2012 par le metteur en scène Robert Sandoz.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Julien Bisson, « L'Apocalypse selon Larcenet », sur L'Express, (consulté le )
  2. Levendis, « Le Combat ordinaire - Tome 1 », sur Krinein, (consulté le )
  3. Alice Antheaume, « Manu Larcenet: « Oui, j'arrête de dessiner "Le Combat ordinaire" » », sur 20 minutes, (consulté le )
  4. Fabien Lemercier, « Laurent Tuel se lance dans « Le Combat ordinaire » », sur Cineuropa, (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Frédérique Pelletier, « Quand l'enfant paraît », dBD, no 21,‎ , p. 20.
  • Paul Gravett (dir.), « Les années 2000 : Le Combat ordinaire », dans Les 1001 BD qu'il faut avoir lues dans sa vie, Flammarion, (ISBN 2081277735), p. 820.

Liens externes[modifier | modifier le code]