Les Cochons de guerre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Cochons de guerre
Éditeur Infogrames
Développeur Canal + Multimedia

Date de sortie octobre 2000
Genre Jeu de stratégie au tour par tour, Jeu d'artillerie
Mode de jeu un à quatre joueurs
Plate-forme PlayStation, Windows

Les Cochons de guerre (Hogs of War) est un jeu vidéo de stratégie au tour par tour dit « jeu d'artillerie », développé par Canal + Multimedia, sorti sur PlayStation et sous Windows en 2000. Le jeu reprend le concept d'un Worms mais en trois dimensions, servi par un doublage sonore remarqué puisque tirant parti des voix d'Yves Lecoq, imitateur pour les Guignols de l'info.

Scénario[modifier | modifier le code]

« Celui qui contrôle les truffes contrôle l'univers. C'est aussi simple que ça. » Les Porc Force, les GI Porc, les Banzaï Porc, les Porc Korps, les Spartaks Porcs et les Porcs Francs se font la guerre pour conquérir l'archipel de Poritanie, qui regorge de truffes.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Les Cochons de guerre est une transposition 3D du principe de jeu de Worms. Le jeu est sorti trois ans avant Worms 3D, mais les Worms en 3D ont bénéficié par la suite d'un succès bien plus grand que son prédécesseur.

Les équipes de cochons s'affrontent au tour par tour, via des armes classiques, jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'une équipe. Il existe plusieurs classes de cochons, qui ont des armes différentes. Suivant le nombre de cochons encore en vie à la fin du combat, des points de promotions sont distribués et permettent aux cochons de monter en grade selon un système de "plans de carrière": le cochon promu peut devenir artilleur (spécialisé dans l'artillerie lourde), ingénieur (spécialisé dans les explosifs, et capable de voir les portions de terrain minées), espion (spécialisé dans les opérations furtives, et invisible au radar) et toubib (capable de soigner les autres cochons). Chaque classe évolue à la promotion suivante, obtient un équipement plus puissant et varié, ainsi qu'un bonus de points de vie.

À noter[modifier | modifier le code]

Les textes ont été réalisés par les auteurs des Guignols de l'info et Yves Lecoq a participé aux voix. La boîte du jeu parodie également l'affiche du film Full Metal Jacket en remplaçant « Born to kill » par « Born to grill ».

Réception critique[modifier | modifier le code]

  • « La carte 3D reste figée tout au long de la partie, comme les adversaires » [1]
  • « Seuls les dialogues sont à peu près drôles, et encore, ils se répètent beaucoup trop et finissent par lasser » [1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Test de Les cochons de guerre par Kika - Joystick n°121 - Décembre 2000

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]