Leandro Bassano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bassano.
Leandro Bassano
San Geremia (Venice) - San Agustino in gloria e santi (san geremia etiquette jaune).jpg

La Gloire de St Augustin" San Geremia Venise

Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Pénélope, musée des Beaux-Arts de Rennes

Leandro Bassano ou Leandro del Ponte, (Bassano del Grappa, 1557Venise, ) est un peintre italien maniériste de l'école vénitienne, le plus jeune frère de Francesco Bassano le Jeune et le fils de Jacopo Bassano, du nom de leur ville natale près de Venise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Leandro étudia et pratiqua l'art pictural avec ses frères dans l'atelier paternel, mais le quitte quand Francesco ouvre une boutique à Venise en 1578. Il séjourna lui-même à Venise avec son père entre 1577 et 1578.

Sa manière personnelle ne peut être mise en évidence avant 1570, dans les sujets bibliques et pastoraux. Il peint également des peintures religieuses et des portraits dans le style du Tintoret.

Revenu aider son père à Bassano del Grappa depuis 1575, il devint autonome dans l'atelier à partir de 1580 environ.

En 1587, il se marie et et choisit lui aussi d'aller à Venise en 1588, où il resta jusqu'à sa mort, mis à part de fréquents aller et retours à Bassano pour s'occuper de l'atelier.

Quand son frère Francesco se suicide à la mort de leur père en 1592 et il reprend l'atelier de Venise et termine les toiles du Palais des Doges. Il se chargea aussi pour son propre compte d'en peindre d'autres.

Il se consacra surtout aux portraits et aux retables religieux, laissant à ses assistants le reste de la production. Il peint aussi des sujets à la mode comme son Concert, conservé à la Galerie des Offices et sa Scène de cuisine, à l'Indiana University Art Museum[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Portraits[modifier | modifier le code]

Sujets religieux[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Août

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mauro Lucco, « Biographies », dans Mina Gregori, Le Musée des Offices et le Palais Pitti, Paris, Editions Place des Victoires,‎ (ISBN 2-84459-006-3), p. 633
  2. Mina Gregori, Le Musée des Offices et le Palais Pitti : La Peinture à Florence, Editions Place des Victoires,‎ (ISBN 2-84459-006-3), p.273

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :