Le Plus Grand Cabaret du monde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Plus Grand Cabaret du monde
Genre Divertissement
Réalisation Bernard Gonner
Présentation Patrick Sébastien
Générique de fin Chansons de Patrick Sébastien
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 18 (19 dès Septembre 2017)
Nombre d’émissions 190 (Au 11 juin 2017)
Production
Lieu de tournage Studios du Lendit La Plaine Saint-Denis
Durée 135 minutes
Format d’image 16/9
Format audio Stéréo
Société de production Magic TV
Diffusion
Diffusion France 2 et TV5 Monde
Date de première diffusion
Statut En cours
Public conseillé Tout public
Site web http://www.leplusgrandcabaretdumonde.fr

Le Plus Grand Cabaret du monde est une émission de télévision française diffusée depuis le 26 décembre 1998. Celle-ci est produite par Magic TV, et est présentée par Patrick Sébastien. Elle est diffusée le samedi soir sur France 2 et sur TV5 Monde en première partie de soirée. Jusqu'à la rentrée 2014 le tournage de l'émission se réalisait sur le plateau B1 des studios de Bry à Bry-sur-Marne. Elle est tournée à présent sur le plateau L5 des Studios du Lendit à La Plaine Saint-Denis[1].

Jusqu'à la rentrée 2015, l'émission était diffusée une fois par mois, mais l'équipe de l'époque de France 2 voulant la raréfier a décidé de retirer deux émissions par an et de proposer à la place une soirée à l'Olympia (en 2014 et 2015) : Ze Fiesta ! avant que la direction de France 2 de 2016 ne redonne a Patrick Sébastien ses 2 émissions annuelles.

Principe de l'émission[modifier | modifier le code]

D'un rythme mensuel, l'émission alterne numéros de cabaret (clowns, magiciens, acrobates, jongleurs et autres animations scéniques en tous genres), et brèves discussions des invités autour de Patrick Sébastien. Les invités n'y manquent pas de se présenter et de parler de leurs prochaines productions, à la suite de quoi ils présentent traditionnellement le numéro qui suit. Les artistes qui font les numéros viennent du monde entier. À la fin de l'émission, Patrick Sébastien termine traditionnellement en chantant une de ses chansons, entouré des danseurs et danseuses du Moulin Rouge, et avec la présence de tous les artistes qui ont fait le spectacle dans la soirée.

Depuis 2004, pour le 31 décembre, Patrick Sébastien anime une émission spéciale intitulée Le Grand Cabaret sur son 31, dépassant souvent le prime time de TF1 (Arthur ou Dechavanne). L'émission du 31 décembre 2008 était également la 100e depuis sa création. Le 31 décembre 2009, le grand cabaret rassemble 1 million de téléspectateurs de plus que Les 100 plus grands du 31 sur TF1[2]. Chaque année avait lieu pour clore la saison, une émission Best of où les meilleurs numéros de l'année étaient présentés par des enfants. L'émission Best of, présenté par des enfants est à présent en aout avant la reprise de la nouvelle saison. L'émission du 31 décembre est à présent une émission dans laquelle des nouveaux numéros sont présentés. Depuis le 31 décembre 2013, les invités sont exclusivement des femmes lors de cette soirée de réveillon de la Saint-Sylvestre !

L'émission est un réel succès pour la chaîne publique : elle devance en effet souvent les émissions concurrentes, celles de TF1 en particulier. Elle a par ailleurs permis à certains artistes scéniques de se faire connaître du grand public tels que: Christian Gabriel, Dani Lary, Shirley et Dino, Jean-Pierre Blanchard et Jeff Panacloc.

En , à l'occasion des dix ans de l'émission, France 2 en diffuse les meilleurs moments chaque jour avant le journal de 20 h dans Les 10 ans du cabaret et sort aussi un livre de photos[3],[4].

Épisodes[modifier | modifier le code]

Adaptations[modifier | modifier le code]

  • Jeu : coffret de tours de magie Magie... Le Plus Grand Cabaret du monde éditė par Clementoni.
  • 2016 : L'émission Le p'tit cabaret, diffusée sur TV5 Québec Canada, réunit dans un concept similaire des jeunes de 6 à 16 ans.

Récompenses[modifier | modifier le code]

7 d'or de la meilleure émission de divertissement en 2000 et 2003.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]