Le Respect de la Création

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Respect de la Création (éd. du Centurion) est un opuscule d'une cinquantaine de pages publié le par la commission sociale des évêques de France dans lequel ils appellent les chrétiens au civisme écologique et les rend responsables de la sauvegarde de la Création.

Ce texte marque une inflexion dans la réflexion chrétienne au sujet des problèmes liés à l'écologie. Désormais, Dieu donne mission à l'homme d'être le gestionnaire responsable de la Création et de la faire fructifier dans l'intérêt des générations à venir : « À l'aube du troisième millénaire, qu'avons-nous fait de notre planète ? Ne nous sommes-nous pas comportés comme des prédateurs au détriment des générations qui nous suivent ? »

Le texte énumère les problèmes contemporains : pénurie d'eau potable, déficit en bois de feu, déboisement des régions tropicales, déficit alimentaire, enfouissement des déchets nucléaires ou toxiques, relargage des gaz à effet de serre… imprévoyance et irresponsabilité dans la gestion scientifique (Tchernobyl, vache folle…).

Désormais, les chrétiens sont invités à repenser fondamentalement leurs habitudes de vie et sont appelés au civisme écologique dans leur choix en matière de transport, de destination des vacances et des achats de biens d'équipement, comme dans la qualité de leur nourriture. Frugalité et modération sont préconisées : « Le productivisme ne doit plus être l'idéal du travail (...) Les loisirs, l'art, la prière, la contemplation offrent leur espace à l'activité humaine ».

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]