Le Complexe du chimpanzé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Complexe du chimpanzé
Série
Auteur Richard Marazano
Jean-Michel Ponzio
Scénario Richard Marazano
Dessin Jean-Michel Ponzio
Couleurs Jean-Michel Ponzio
Genre(s) Thriller
Science-fiction

Personnages principaux Hélène Freeman
Robert Conway
Sofia Freeman

Pays Drapeau de la France France
Langue originale Drapeau de la France français
Éditeur Dargaud
Nb. d’albums 3

Le Complexe du chimpanzé est une trilogie de bande dessinée française du scénariste Richard Marazano et du dessinateur Jean-Michel Ponzio.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Apollo XI amerrit dans l'océan Pacifique, le  : les astronautes Neil Armstrong, Edwin "Buzz" Aldrin (pilote du module lunaire) et Michael Collins (pilote du module de commande) sont sains et saufs.

Sur l'océan Indien en février 2035, un porte-avions américain repêche une capsule spatiale au large de Zanzibar. Elle est habitée par deux hommes, précisément des astronautes nommés... Neil Armstrong et Buzz Aldrin.

Alors qui étaient les Neil Armstrong et Buzz Aldrin revenus sur Terre soixante-six ans plus tôt ?

Autour de la série[modifier | modifier le code]

Grâce au conseil de Jack Manini, Jean-Michel Ponzio qui se posait des questions sur les couleurs réalisées sur l’ordinateur contacte Richard Marazano. Les deux hommes ont vite sympathisée, se rendant compte qu'ils partageait une partie de cet inconscient de découverte. Bien que Marazano ait apprécié son graphisme, il lui a proposé de travailler avec lui sur une histoire, celle de la série Le Complexe du chimpanzé, ce que Jean-Michel Ponzio accepte instantanément.

Marazano dessine un story-board, puis Ponzio se l'adapte en restant fidèle angles et perspectives se servant des instruments de photographie. Cette technique — que ce soit images de synthèse, rotoscope, dessin à main levée — lui permet d'aller plus vite au dessin. Pour ce, il doit chercher de la documentation dans des livres, sinon il crée lui-même des décors en 3D pour avoir une perspective, ou s'organise des séances de poses avec des amis ou des comédiens. Pour éléments et personnages, le trait hyper-réaliste reste le même à partir de la réalité ou non.

Ce sera le même cas pour la série Genetiks, une autre série fantastique publiée chez Futuropolis.

Albums[modifier | modifier le code]

  1. Paradoxeavril 2007 (ISBN 978-2-205-05903-8)
  2. Les Fils d'Arèsjanvier 2008 (ISBN 978-2-205-05994-6)
  3. Civilisationnovembre 2008 (ISBN 978-2-205-06021-8)

Récompenses[modifier | modifier le code]

2007 : Prix du meilleur album au Festival de la bande dessinée de Lyon pour le premier tome Paradoxe.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Une préface assez longue (une pleine page) débute le premier tome de la série et est signée Xavier Dorison scénariste de bande-dessiné et de cinéma :

« En fait, on s'est rencontré lorsque l'on était chez Les Humanoïdes associés, quand j'ai fait Dusk. On avait sympathisé, on parlait de l'écriture et on n’était d'accord sur rien. Puis, en se connaissant mieux, on s'est découvert plein de passions communes. C'est un collaborateur charmant et avec qui j'adore travailler. Comme Jean-Michel, mes collaborateurs sont humainement géniaux. »

— Richard Marazano[1]

  • Pour Jean-Michel Ponzio, la conception d’un album prend en moyenne entre trois et quatre mois :
    • Un mois pour documentation et mise en place — dessins des cases, des bulles, gestion du texte, insertion des personnages dans les décors.
    • Deux à trois mois pour encrage et couleur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Benoît Cassel, « Interview Richard Marazano et Jean-Michel Ponzio », sur planèteBD.com, .

Liens externes[modifier | modifier le code]