Lauren Sesselmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lauren Sesselmann
Image illustrative de l’article Lauren Sesselmann
Lauren Sesselmann en 2009.
Biographie
Nom Lauren Marie Sesselmann
Nationalité Drapeau : Canada Canadienne
Naissance (36 ans)
Lieu Marshfield (Wisconsin) (États-Unis)
Taille 1,73 m (5 8)
Poste Attaquante puis défenseuse
Parcours junior
Années Club
1997-2000Drapeau : États-Unis Académie Notre-Dame
2001-2005Drapeau : États-Unis Boilermakers de Purdue
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2004Drapeau : États-Unis Sparks de Steel City 02 0(1)
20072008Drapeau : États-Unis FC Indiana22 (13)
2009Drapeau : États-Unis Sky Blue FC 01 0(0)
20102011Drapeau : États-Unis Atlanta Beat20 0(0)
2013Drapeau : États-Unis FC Kansas City19 0(0)
2014-2015 Drapeau : États-Unis Dash de Houston01 0(0)
2017- Drapeau : États-Unis Blue Heat de Santa Clarita14 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2011-2015Drapeau : Canada Canada46 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 29 novembre 2015

Lauren Sesselmann (née le à Marshfield (Wisconsin) aux États-Unis de parents canadiens) est une joueuse de football (de soccer) canadienne évoluant au poste de défenseuse. Elle est membre de l'Équipe du Canada de soccer féminin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Adolescente, Sesselmann pratique au lycée deux sports (le soccer et le basket-ball). Elle aide l'équipe féminine de basketball de l'Académie Notre-Dame (lycée situé à Green Bay au Wisconsin), à remporter plusieurs championnats scolaires dont une saison sans défaite en 2001 et un titre de championnat de l'État du Wisconsin en basketball féminin en 2001[1].

Carrière en club[modifier | modifier le code]

NCAA[modifier | modifier le code]

Lors de son entrée à l'université, elle décide contre toute attente de délaisser le basketball et d'évoluer comme attaquante au soccer.

Sesselmann joue à l'Université Purdue de 2001 à 2005. Elle établit six records dans la Conférence Big-Ten de la Première Division NCAA en ce qui concerne les points, les buts, les passes, les buts gagnants, le nombre de buts par match, et les tirs au but. Elle est nommée sur la première équipe d'étoiles de la Conférence Big Ten en 2003 et 2005[2]. Elle est diplômée en marketing en 2006 [3].

WPSL et W-League[modifier | modifier le code]

Après son université, Sesselmann enfile le maillot du FC Indiana. En 2007, l'équipe évolue dans la Women's Premier Soccer League et remporte le championnat de la ligue[4]. La saison suivante, en 2008, le FC Indiana évolue dans la W-League. Sesselmann marque neuf buts et réalise quatre passes en 14 matchs pour aider son équipe à terminer finaliste dans le championnat de la W-League.

WPS[modifier | modifier le code]

Lors de la création de la Women's Professional Soccer en 2009, Sesselmann est recruté par le Sky Blue FC[5]. Sa saison 2009 est décevante malgré la conquête du Championnat WPS par le Sky Blue. En préparation pour la saison 2010, elle devient agent libre sans contrat et s'entraîne avec l'Athletica de Saint-Louis mais elle n'est pas choisie pour faire partie de l'effectif de l'équipe.

Elle signe finalement pour Atlanta Beat, et l’entraîneur-chef James Galanis la convertie en joueuse défensive latérale gauche. Elle y joue durant les saisons 2010 et 2011[6].

NWSL[modifier | modifier le code]

Le 11 janvier 2013, elle est mise à disposition du FC Kansas City, jouant dans la nouvelle National Women's Soccer League[7].

Carrière en sélection nationale[modifier | modifier le code]

En septembre 2011, Sesselmann fait ses grands débuts avec l'Équipe du Canada de soccer féminin. Elle est sélectionnée pour le camp d'entraînement menant aux deux matches amicaux contre les États-Unis. Puis en remplacement de Marie-Ève Nault blessée, Sesselmann est choisie défenseure dans le onze partant des canadiennes aux Jeux panaméricains de 2011. Elle y joue dans quatre des cinq matches et aide le Canada à remporter la médaille d'or[8].

Sesselmann participe aux qualifications pré-olympiques de la Concacaf et aux Jeux olympiques de 2012[9].

Elle est de nouveau sélectionnée pour la Coupe du monde de 2015 et est titulaire pour quatre des cinq matchs du Canada.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Lauren Sesselmann », sur Purduesports.com (consulté le 1er aout 2012)
  2. « Lauren Sesselmann », sur womensprosoccer.com (consulté le 1er aout 2012)
  3. « Lauren Sesselmann », sur .canada.com, (consulté le 1er aout 2012)
  4. « Midwest champions rewarded with second WPSL title in three seasons », sur wpsl.info (consulté le 1er aout 2012)
  5. « Sesselmann Signs with Sky Blue FC », sur Oursportscentral.com, (consulté le 1er aout 2012)
  6. « Lauren Sesselmann », sur womensprosoccer.com (consulté le 1er aout 2012)
  7. (en) Graham Hays, « NWSL allocation easier said than done », sur espn.go.com, (consulté le 12 janvier 2013)
  8. « Lauren Sesselmann », sur Olympic.ca (consulté le 1er aout 2012)
  9. Andrew Bucholtz, « Lauren Sesselmann’s goal-line save could prove crucial for Canadian women’s soccer », sur yahoo canada (consulté le 1er aout 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :