Kaylyn Kyle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Kaylyn Kyle
Image illustrative de l’article Kaylyn Kyle
Kaylyn Kyle en 2012
Biographie
Nom Kaylyn McKenzie Kyle
Nationalité Canadienne
Naissance (33 ans)
Saskatoon (Canada)
Taille 1,73 m (5 8)
Poste Milieu relayeuse
Parcours junior
Années Club
2002-2003 National Training Centre
2006 Saskatchewan Huskies
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2006-2008 Vancouver Whitecaps 015 0(1)
2009 Piteå IF 013 0(1)
2010-2012 Vancouver Whitecaps 005 0(0)
2013 Seattle Reign 021 0(3)
2014 Boston Breakers 002 0(0)
2014 Houston Dash 019 0(0)
2015 Portland Thorns012 0(0)
2016 Orlando Pride017 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2004-2005 Canada -17 ans 007 0(0)
2005-2008 Canada -20 ans 031 0(0)
2008-2017 Canada 101 0(6)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 21 août 2017

Kaylyn Kyle , née le à Saskatoon en Saskatchewan, est une joueuse de football (de soccer) canadienne évoluant au poste de milieu de terrain offensif. Elle joue pour le Seattle Reign FC et est membre de l'Équipe du Canada de soccer féminin (101 sélections en date du ).

Kyle est également ambassadrice de l'organisation humanitaire Right To Play.

Biographie[modifier | modifier le code]

Kyle a six ans quand elle commence à jouer au soccer pour les Rangers Silverwood. Kyle est nommée joueuse juvénile de l'année par l'Association de soccer de la Saskatchewan en 2004, 2005 et 2006[1].

Carrière en club[modifier | modifier le code]

SIC[modifier | modifier le code]

En 2006, Kyle joue pour les Huskies de l'Université de la Saskatchewan évoluant dans le championnat universitaire canadien (le SIC, Sport interuniversitaire canadien).

W-League[modifier | modifier le code]

Après son université, de 2006 à 2009, Kyle enfile le maillot des Whitecaps de Vancouver. En 2006, elle remporte le Championnat de la W-League avec les Whitecaps[2]. En 2009, elle est prêtée par les Whitecaps au club du Piteå IF ladies, dans la Damallsvenskan (championnat suédois). En 2010, elle est de retour avec les Whitecaps et aide l'équipe à remporter le titre de la Conférence Ouest et à participer au Final Four de la W-League.

NWSL[modifier | modifier le code]

Le , elle est mise à disposition du Seattle Reign FC, jouant dans la nouvelle National Women's Soccer League[3].

Carrière en sélection nationale[modifier | modifier le code]

Kyle joue pour les équipes nationales du Canada des moins de 17 ans de 2004 à 2005 puis des moins de 20 ans de 2005 à 2008. Elle participe aux Coupes du monde féminine de la FIFA U-20 de 2006 et de 2008[4].

En 2008, Kyle fait ses débuts avec l'équipe nationale senior du Canada lors d'une défaite 4-0 face aux États-Unis. Elle participe aux trois matchs du Canada lors de la Coupe du monde féminine 2011.

En , Kyle aide précieusement le Canada au tournoi de qualification pré-olympique de la Concacaf en marquant deux buts. Elle est retenue avec l'équipe canadienne pour disputer le Tournoi féminin des Jeux Olympiques de 2012[4]. En 2015, elle est sélectionnée pour disputer la Coupe du monde et participe aux cinq matchs du Canada, dont un comme titulaire.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Vancouver Whitecaps[modifier | modifier le code]

  • Vainqueur du championnat de la W-League : 2006
  • Finaliste au Final Four : 2010, 2011
  • Championnat de conférence : 2006, 2010
  • Championnat de division : 2006, 2010

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Kaylyn Kyle Bio » [archive du ], sur club.whitecapsfc.com (consulté le )
  2. « Vancouver Whitecaps win Second W-League Championship », sur USLsoccer.com, (consulté le )
  3. (en) Graham Hays, « NWSL allocation easier said than done », sur espn.go.com, (consulté le )
  4. a et b Daniel Girard, « London 2012: Kaylyn Kyle’s soccer career has come full circle », (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :