Robyn Gayle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gayle.
image illustrant  une footballeuse image illustrant le Canada
Cet article est une ébauche concernant une footballeuse et le Canada.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Robyn Gayle
Robyn Gayle - UNC Tar Heels.jpg
Robyn Gayle en 2006
Situation actuelle
Numéro Drapeau : États-Unis Washington Spirit
Biographie
Nationalité Drapeau : Canada Canadienne
Naissance (30 ans)
Lieu Toronto
Poste Défenseur
Parcours junior
Saisons Club
2004-2007 Drapeau : États-Unis Tar Heels de la Caroline du Nord
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2008-2009 Drapeau : Canada Fury d'Ottawa
2010-2012 Drapeau : Canada Whitecaps de Vancouver
2013- Drapeau : États-Unis Washington Spirit
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2006- Drapeau : Canada Canada 81 (2)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 29 septembre 2011

Robyn Gayle est une joueuse canadienne de soccer née le 31 octobre 1985 à Toronto. Elle joue en 2013 au poste de défenseur au Washington Spirit.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle a été sélectionnée sur l'équipe nationale du Canada pour la première fois le 25 juin 2006[1]. Elle participe aux Coupes du monde 2007 et 2011 ainsi qu'aux Jeux olympiques 2008, à Pékin, et 2012 à Londres.

Elle remporte l'or dans le tournoi des Jeux panaméricains en 2011 et le bronze aux Jeux de Londres.

Le 11 janvier 2013, elle est mise à disposition du Washington Spirit, jouant dans la nouvelle National Women's Soccer League[2].

Elle est de nouveau sélectionnée pour l'équipe canadienne de la Coupe du monde de 2015 mais n'a participé à aucun match.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de Robyn Gayle sur le site de la Coupe du monde 2015.
  2. (en) Graham Hays, « NWSL allocation easier said than done », sur espn.go.com,‎ (consulté le 12 janvier 2013)

Sur les autres projets Wikimedia :