Laréplik

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Laréplik
Autre(s) nom(s) La Réplik, La Replik
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Punk rock
Années actives Depuis 1996
Labels Crash Disques, Rastak Prod' (ancien)
Composition du groupe
Membres Max
Fred
Denis
Gaëlle
Vigie
Ludo
Edith

La Réplik, également stylisé La Replik ou Laréplik, est un groupe de punk rock français, originaire de Bordeaux, en Gironde. Musicalement parlant, le groupe est plus précisément classé dans le « java-punk » ou encore « folk punk plouc », selon les premiers membres du groupe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Créé en 1996 à Pessac et soutenu par le milieu associatif local (d'abord Musicalement Vôtre à Cestas puis Rastaquouère et Le Local à Bordeaux), Laréplik donne chaque année depuis sa création un concert à la Saint-Roger (30 décembre), une manière de se décaler de la traditionnelle fête de la Saint-Sylvestre (31 décembre). Il est considéré par la presse spécialisée comme l'un des piliers de la scène bordelaise[1].

Leur premier album studio, comprenant sept titres, intitulé The Fabulous World of Laréplik, est publié en 1997. Entre 1996 et 2002, la Fête des fougères est une autre tradition du groupe. Laréplik se fait ainsi connaître de la scène punk rock bordelaise. En 2002, Laréplik sort son premier CD 13 titres, Saint-Roger 2001, toujours grâce à l'association Rastaquouère de Bordeaux et son label Rastak Prod'. Dans le courant de la même année, Laréplik signe avec le label indépendant Crash Disques de Marsu, manager des Bérurier Noir et figure historique du milieu punk et alternatif en France. Le premier album ressort alors en 2003 avec une nouvelle jaquette et un nouveau nom, Saint-Roger Live. Le deuxième album studio du groupe, intitulé La folie des glandeurs, est publié en novembre 2005.

Après de nombreux concerts en France, le groupe effectue plusieurs tournées à travers l'Europe, dans des pays comme l'Allemagne (2007[2] et 2010[3],[4]), la République tchèque (2006 et 2010[5]), et quelques dates en Suisse et en Belgique (notamment au D'hiver rock en 2007[6]. À travers les reprises ou les contributions à des albums-hommage (Tribute), Laréplik exprime quelques-unes de ses illustres références : La Souris Déglinguée (Irina, La nuit sera blanche), Camera Silens (Identité, Espoirs déçus), Bérurier Noir (Petit Agité), Ludwig von 88 (On m'appelle), The Clash (Rock The Casbah) ... Cependant, Laréplik s'appuie avant tout sur un répertoire de compositions originales et personnelles en accordant une place importante à l'écriture de ses textes.

Le troisième album studio du groupe, De l'amour, de la mer et de la mort, est publié en 2011. Courant 2015, Laréplik, pour fêter ses 20 ans, relance le concert de la Saint-Roger. Le 30 décembre 2015, le concert a effectivement lieu au Block, ancien BT59, une salle de Bègles. Plus de 700 personnes étaient présentes. La formation était composée de Ludo chant et guitare, Vigie au chant, P'tit Fred à la batterie, Jpax à la contrebasse, Denis au banjo, et Pierfeuil Lamouche à l'accordéon. En 2016, le groupe continue à jouer, effectuant quelques concerts au cours de l'année.

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Ludo - chant, guitare (depuis 1996)
  • Vigie - chant (depuis 1996)
  • Edith - sonorisation (depuis 2012)
  • Fred - batterie, contrebasse, chœurs
  • Denis - banjo, chœurs
  • Pierfeuil Lamouch - accordéon
  • Laïpha - merchandising de vrais pirates (Coffin Rock)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Participation à des compilations :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Soirée écomusicale avec Mascarock », sur Journal Sud Ouest (consulté le 15 juin 2017).
  2. (de) « “LaRéplik” im Supamolly: Folk-Rock-Chanson-Punk aus Bordeaux », 2007 site=la gazette de berlin.
  3. « La Réplik en concert », sur le site de l'Institut français de Leipzig.
  4. (de) Sabine Säger, « La Réplik (Frankreich) und The Savants (Tübingen) », sur Centre Zinsholz, .
  5. (cs) « LITOMĚŘICKÝ KOŘEN 2010 », sur muzikus.cz (consulté le 15 juin 2017).
  6. « D'Hiver Rock - Maison de la Culture - Tournai - 16-02-2007 », sur musiczine.lavenir.net (consulté le 15 juin 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]