Lago Junior

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lago Junior
Image illustrative de l’article Lago Junior
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Espagne RCD Majorque
Numéro 11
Biographie
Nom Lago Junior Wakalibille
Nationalité Drapeau de Côte d'Ivoire Ivoirien
Naissance (30 ans)
Lieu Yamoussoukro (Côte d'Ivoire)
Taille 1,80 m (5 11)
Période pro. Depuis 2009
Poste Ailier gauche
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
2005-0000Drapeau : Côte d'Ivoire CF Joël Tiéhi
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
0000-2009Drapeau : Côte d'Ivoire Issia Wazy00? 0(?)
2009-2013Drapeau : Espagne CD Numancia070 0(6)
2010-2011 Drapeau : Espagne SD Eibar036 0(9)
2013-2015Drapeau : Espagne Gimnàstic Tarragone086 (17)
2015-2016Drapeau : Espagne CD Mirandés027 0(9)
2016-Drapeau : Espagne RCD Majorque181 (33)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2011Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire olympique005 0(1)
2020-Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire003 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour :

Lago Junior, né le à Yamoussoukro, est un footballeur international ivoirien, qui évolue au poste d'ailier gauche au RCD Majorque.

Biographie[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Lago Junior Wakalibille naît le à Yamoussoukro, la capitale de la Côte d'Ivoire. Il le deuxième des onze enfants de la famille. Son père, professeur d’informatique et passionné de football, devient son premier entraîneur[1].

À l'âge de 14 ans, il rejoint le centre de formation de Joël Tiéhi, un ancien attaquant international ivoirien notamment passé par Le Havre et Lens. Par la suite, il rejoint Issia Wazy, qui évolue en première division ivoirienne. Il est alors repéré par un recruteur espagnol qui lui propose de participer à un tournoi au Burkina Faso afin de s'y illustrer, ce qu'il réussit puisqu'en 2009, il rejoint l'Europe et le CD Numancia, qui dispute alors la Liga[1].

CD Numancia (2010-2013)[modifier | modifier le code]

À son arrivée, il doit faire face au frais climat de Soria, et découvre des entraînements plus axés sur la technique et la tactique. Il dispute son premier match en Liga le lors d'une défaite 3 buts à 0 sur la pelouse de l'Atlético Madrid, remplaçant Carlos Bellvís (en) à la 80e minute. Il ne dispute que cinq matchs en première division avant de voir les Numantinos être relégués après une 19e place en championnat.

Il dispute beaucoup plus de matchs en deuxième division, et est ensuite prêté pour une saison à la SD Eibar, en troisième division, où malgré une première place durant la saison régulière, les Basques sont éliminés par Sabadell en play-offs.

Il revient à Numancia, et dispute deux autres saisons en Liga 2 avant de partir pour le Gimnàstic Tarragone, en troisième division.

Gimnàstic Tarragone (2013-2015)[modifier | modifier le code]

Avec le Nàstic, il rencontre l'entraîneur Vicente Moreno, qui accélère son apprentissage tactique[1]. Pour sa deuxième saison au club, Junior permet au club de retrouver la deuxième division, en étant notamment décisif lors du match retour des play-offs d'accession contre Huesca, et lors de l'anecdotique finale aller d'accession face au Real Oviedo. Il aura disputé la quasi-totalité des rencontres avec Tarragone, mais ne reste pas au club pour leur retour en Liga 2, et part pour le CD Mirandés.

CD Mirandés (2015-2016)[modifier | modifier le code]

En deuxième division avec Mirandés, Junior dispute 27 matchs et marque 9 buts en neuf mois, ce qui attire les convoitises du RCD Majorque dirigé par Vicente Moreno.

RCD Majorque (depuis 2016)[modifier | modifier le code]

En , il rejoint ainsi les îles Baléares pour 300 000 euros, où malgré de nombreuses titularisations, il ne peut empêcher la descente du club en Segunda B à l'issue de la saison 2016-2017. Les Majorquins enchaînent ensuite deux promotions consécutives pour retrouver la Liga, avec notamment une finale d'accession renversante face au Deportivo La Corogne (défaite 2-0 à l'aller, victoire 3-0 au retour).

En Liga, la saison de Lago Junior est notamment marquée par sa réalisation face au Real Madrid, qui permet à Majorque de l'emporter 1 but à 0[2]. Pourtant, les Bermellones ne parviennent pas à se maintenir dans l'élite malgré les 4 buts de Junior dans l'élite.

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Avec l'équipe de Côte d'Ivoire olympique, il participe au championnat d'Afrique des nations des moins de 23 ans en 2011. Lors de cette compétition organisée au Maroc, il joue trois matchs. Avec un bilan d'une victoire, un nul et une défaite, la sélection ivoirienne ne parvient pas à dépasser le premier tour du tournoi[3].

Le , après avoir été sélectionné par Patrice Beaumelle, il figure pour la première fois sur le banc des remplaçants de l'équipe nationale A, mais sans entrer en jeu, lors d'une rencontre amicale face à la Belgique (score : 1-1). Cinq jours plus tard, il reçoit sa première sélection en équipe de Côte d'Ivoire, lors d'un match amical face au Japon (défaite 1-0)[4]. Le , il dispute son premier match officiel avec les Éléphants lors d'une victoire 2-1 face à Madagascar dans le cadre des qualifications à la CAN 2021. Cinq jours plus tard, il est titularisé par la première fois, toujours face aux Malgaches (match nul 1-1).


Statistiques[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques de Lago Junior au [5]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
2008-2009 Drapeau de l'Espagne CD Numancia Liga 5 0 0 - - - - - - 5 0 0
2009-2010 Drapeau de l'Espagne CD Numancia Liga 2 22 3 0 1 0 0 - - - 23 3 0
2011-2012 Drapeau de l'Espagne CD Numancia Liga 2 26 2 - - - - - - - 26 2 0
2012-2013 Drapeau de l'Espagne CD Numancia Liga 2 15 1 0 1 0 0 - - - 16 1 0
Sous-total 68 6 0 2 0 0 - - - 70 6 0
2010-2011 Drapeau de l'Espagne SD Eibar (prêt) Segunda División B 32+4 9+0 0+0 - - - - - - 36 9 0
Sous-total 32 9 0 4 0 0 - - - 36 9 0
2013-2014 Drapeau de l'Espagne Gimnàstic Tarragone Segunda División B 37+5 10+2 0+0 4 0 0 - - - 46 12 0
2014-2015 Drapeau de l'Espagne Gimnàstic Tarragone Segunda División B 35+4 3+2 0+0 1 0 0 - - - 40 5 0
Sous-total 81 17 0 5 0 0 - - - 86 17 0
2015-2016 Drapeau de l'Espagne CD Mirandés Liga 2 22 7 2 5 2 0 - - - 27 9 2
Sous-total 22 7 2 5 2 0 - - - 27 9 2
2015-2016 Drapeau de l'Espagne RCD Majorque Liga 2 20 3 0 - - - - - - 20 3 0
2016-2017 Drapeau de l'Espagne RCD Majorque Liga 2 40 6 2 - - - - - - 40 6 2
2017-2018 Drapeau de l'Espagne RCD Majorque Segunda División B 26+4 7+1 0+0 - - - - - - 30 8 0
2018-2019 Drapeau de l'Espagne RCD Majorque Liga 2 40+4 11+0 8+0 - - - - - - 44 11 8
2019-2020 Drapeau de l'Espagne RCD Majorque Liga 35 4 0 - - - - - - 35 4 0
2020-2021 Drapeau de l'Espagne RCD Majorque Liga 2 12 1 1 - - - 3 0 0 15 1 1
Sous-total 181 33 13 - - - 3 0 0 184 33 13
Total sur la carrière 384 72 15 16 2 0 3 0 0 403 74 15

En sélection[modifier | modifier le code]

Statistiques en sélection naionale de Lago Junior au [5]
Saison Sélection Campagne Phases finales Éliminatoires Matchs amicaux Total
M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
2020-2021 Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire CAN 2022 - 2 0 0 1 0 0 3 0 0
Total sur la carrière - - - 2 0 0 1 0 0 3 0 0

Matchs internationaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Vierge

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Pablo Sánchez, « Segunda - Lago Junior, l'Ivoirien sur les traces de Samuel Eto'o. », sur https://www.furialiga.fr, Furia Liga, (consulté le 29 novembre 2020)
  2. « Lago, seul le meilleur est assez bon », sur https://www.sofoot.com, So Foot, (consulté le 29 novembre 2020)
  3. Statistiques avec les moins de 23 ans sur transfermarkt.fr
  4. Statistiques en équipe nationale sur transfermarkt.fr
  5. a et b « Fiche de Lago Junior », sur transfermarkt.fr

Liens externes[modifier | modifier le code]