Lac de Sainte-Hélène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lac de Sainte-Hélène
Vue du lac avec l'Arclusaz et le Mont-Blanc en arrière-plan.
Vue du lac avec l'Arclusaz et le Mont-Blanc en arrière-plan.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Département Savoie
Géographie
Coordonnées 45° 28′ 49″ nord, 6° 04′ 30″ est
Origine post-glaciaire
Superficie 25 ha
Altitude 252 m
Profondeur
 · Maximale
 · Moyenne
 
10 m
6 m
Hydrographie
Alimentation Coisin
Émissaire(s) Coisetan

Géolocalisation sur la carte : Savoie

(Voir situation sur carte : Savoie)
Lac de Sainte-Hélène

Géolocalisation sur la carte : Rhône-Alpes

(Voir situation sur carte : Rhône-Alpes)
Lac de Sainte-Hélène

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Lac de Sainte-Hélène

Le lac de Sainte-Hélène est un lac situé en France sur la commune de Sainte-Hélène-du-Lac dans le département de la Savoie en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Le lac marque par ailleurs la limite avec les communes voisines de Saint-Pierre-de-Soucy et des Mollettes.

Situation[modifier | modifier le code]

Le lac de Sainte-Hélène est situé dans la partie sud de la combe de Savoie, et plus précisément dans le Val Coisin à l'intersection avec la cluse de Chambéry, dans la région dite « Cœur de Savoie » du département de la Savoie[1]. Les communes arrosées par le lac sont Sainte-Hélène-du-Lac, et à leur limite : Saint-Pierre-de-Soucy et les Mollettes.

Le lac vu depuis le massif des Bauges.

Description[modifier | modifier le code]

Le lac de Sainte-Hélène est un lac d'origine post-glaciaire d'une superficie de 25 ha, d'une profondeur moyenne de 6 m et maximale de 10 m[2]. Alimenté par le ruisseau du Coisin, son émissaire est le Coisetan[3] et il possède une petite île du côté de sa rive ouest.

Après un projet de restauration écologique lancé au début des années 2000 par les acteurs locaux, le lac est couvert depuis 2007 par la zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF) du « Marais du Coisetan et du lac de Sainte-Hélène »[4] et par le site Natura 2000 « Réseau des zones humides dans la Combe de Savoie et la basse vallée de l’Isère » et fait en outre partie de l’inventaire des zones humides[1].

Le lac est enfin classé en deuxième catégorie piscicole et abrite tous les poissons blancs, à savoir des carpes en quantité, des tanches des brochets, des silures, des perches soleil, ou encore des perches truitées (ou black-bass), introduites pour limiter la présence des poissons-chat[5].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]