Lac Pangong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lac Pangong
Image illustrative de l’article Lac Pangong
Lac Pangong
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine, Drapeau de l'Inde Inde
Subdivision Région autonome du Tibet, Ladakh
Géographie
Coordonnées 33° 48′ 21″ N, 78° 37′ 02″ E
Superficie 690 km2
Longueur 134 km
Largeur 5 km
Altitude 4 250 m
Profondeur
 · Maximale

328 m
Géolocalisation sur la carte : Inde
(Voir situation sur carte : Inde)
Lac Pangong
Géolocalisation sur la carte : Chine
(Voir situation sur carte : Chine)
Lac Pangong
Géolocalisation sur la carte : région autonome du Tibet
(Voir situation sur carte : région autonome du Tibet)
Lac Pangong
Géolocalisation sur la carte : Ladakh
(Voir situation sur carte : Ladakh)
Lac Pangong

Le lac Pangong (ou Pangong Tso, tibétain : སྤང་གོང་མཚོ།, Wylie : spang gong mtsho)[1] est un lac situé dans l'Himalaya, à une altitude d'environ 4 250 m. C'est un lac de soude et salé.

Description[modifier | modifier le code]

Situation géographique[modifier | modifier le code]

Le lac s'étend entre l'Inde et la région autonome du Tibet. Les deux tiers de sa longueur sont en territoire chinois.

Caractéristiques physiques[modifier | modifier le code]

Le lac est long de 134 km et atteint 5 km en son point le plus large.

En hiver, il gèle complètement bien que son eau soit salée.

Faune et flore[modifier | modifier le code]

Le lac est un important lieu de reproduction pour une variété d'oiseaux, y compris un certain nombre d'oiseaux migrateurs. Pendant l'été, l'oie à tête barrée et les canards brahminis sont couramment vus ici. La région autour du lac abrite un certain nombre d'espèces sauvages, notamment le kiang et la marmotte[2].

Auparavant, Pangong Tso avait un débouché sur la rivière Shyok, un affluent de l'Indus, mais il a été fermé en raison de la construction de barrages . Deux ruisseaux alimentent le lac du côté indien, formant des marais et des zones humides sur les bords. Les lignes de brins au-dessus du niveau actuel du lac révèlent une couche épaisse de 5 m (16 pi) de boue et de sable stratifié, suggérant que le lac a rétréci récemment à l'échelle géologique. Du côté indien, aucun poisson n'a été observé, cependant dans le ruisseau venant du côté sud-est (Cheshul nalla), trois espèces de poissons (Schizopygopsis stoliczkae, loche tibétaine et Triplophysa gracilis) ont été signalées[3],[4].

Accès[modifier | modifier le code]

Le lac Pangong peut être atteint par voiture en huit heures en partant de Leh, par une route de montagne très difficile. La route emprunte le col de Changla, situé à 5 360 m d'altitude. L'accès au lac est ouvert en saison touristique, de mai à septembre.

Un permis spécial est requis pour accéder au lac. Bien qu'un Indien puisse obtenir un permis individuel à Leh, les citoyens non-indiens doivent former un groupe de deux personnes. Le permis est valable sept jours non renouvelables.

Pour des raisons de sécurité, il est interdit d'aller en bateau sur le lac.

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tso (tibétain : མཚོ།, Wylie : mtsho signifie lac en ladakhi et en tibétain.
  2. « Ladakh: The Land Beyond », buceros. vol.21, issue 3: 6–15
  3. « lacs du Ladakh », sur Wild Triumph
  4. « Territoire de l'Union du Ladakh », sur Gouvernement de l'Inde