Xian de Zanda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Zhádá Xiàn
札达县
རྩ་མདའ་རྫོང་།
Localisation du xian de Zanda (en rose) dans la préfecture de Ngari (en jaune)
Localisation du xian de Zanda (en rose) dans la préfecture de Ngari (en jaune)
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Province ou région autonome Région autonome du Tibet
Préfecture Ngari
Statut administratif Xian
Code postal 859600[1]
Indicatif +86 (0)897
Immatriculation 藏F
Démographie
Population 5 624 hab. (1999)
Géographie
Coordonnées 31° 29′ 03″ nord, 79° 41′ 11″ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte administrative de Chine
City locator 14.svg
Zhádá Xiàn

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte topographique de Chine
City locator 14.svg
Zhádá Xiàn
Liens
Site web www.xzzdly.com/

Le xian de Zanda (tibétain : རྩ་མདའ་རྫོང་།, Wylie : rtsa mda' rdzong, pinyin tibétain : Zanda Zong ; chinois simplifié : 札达县 ; pinyin : zhádá xiàn) est un district administratif de la région autonome du Tibet en Chine. Il est placé sous la juridiction de la préfecture de Ngari.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le coelodonta thibetana ou rhinocéros laineux tibétain est une espèce éteinte de rhinocéros laineux indigènes à l'ouest de l'Himalaya qui a vécu pendant le Pliocène moyen. Une équipe sino-américaine a découvert un crâne complet de rhinocéros laineux dans le bassin de Zanda[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le royaume de Gugé (Xe siècle – milieu du XVIIe siècle) situé au Tibet dans l’actuel Xian de Zanda, Ngari, abrita une civilisation brillante et fut l’une des sources de la renaissance bouddhiste au Tibet. Il connut des périodes d’expansion qui mirent les vallées du Zanskar, du Kinnaur supérieur et du Lahaul et Spiti sous sa sujétion. Ses capitales étaient Tholing et Tsaparang[3].

Un site archéologique important de Gugé est situé sur le xian de Zanda. On y trouve, en particulier, des fresques bouddhistes remarquables sur une surface de 876 m². Des travaux de restauration des fresques ont été entrepris en 2011. D'après le restaurateur, Fu Peng, expert en chef du projet de restauration, les fresques contiennent des sujets liés à la politique, l'économie, la technologie et la société du royaume de Gugé dans un style pictural qui combine des éléments tibétains, indiens et népalais. Les restaurations doivent s'achever en juillet 2013 et s'inspirent des techniques acquises par l'équipe, lors des restauration du palais du Potala, du palais de Norbulingka et du monastère de Sakya. Les reliques de Gugé, font partie du premier groupe de reliques historiques à être placé sous la protection de l'État[4]

Démographie[modifier | modifier le code]

La population du district était de 5 624 habitants en 1999[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Codes postaux et téléphoniques de la région autonome du Tibet, (en) China Zip Code/ Telephone Code, ChinaTravel
  2. Science et Avenir L'ancêtre tibétain des rhinocéros laineux
  3. .Snelling, John. (1990). The Sacred Mountain: The Complete Guide to Tibet's Mount Kailas (1983). Nouvelle édition préfacée par le dalaï-lama et Christmas Humphreys, p. 181. East-West Publications, Londres et La Haye. (ISBN 0-85692-173-4).
  4. Xinhua, « Restauration d'anciennes fresques à Ngari », sur Beijing Information,
  5. (en) National Population Statistics Materials by County and City - 1999 Period, in China County & City Population 1999, Harvard China Historical GIS

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]