La Vierge à l'Enfant avec un ange

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Vierge à l'Enfant.
La Vierge à l'Enfant avec un ange
Botticelli Madonna.jpg
Artiste
Date
Technique
Tempera sur bois
Dimensions (H × L)
87 × 60 cm
Mouvement
Localisation
Fra Filippo Lippi, la Lippina (1465 env.).

La Vierge à l'Enfant avec un ange (en italien : Madonna col Bambino e un angelo ou Madonna col Bambino degli Innocenti) est une peinture religieuse de Sandro Botticelli, datant de 1465-1467 environ, conservée à l'Hôpital des Innocents (Spedale degli Innocenti) de Florence.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'œuvre est un hommage à La Lippina, chef-d'œuvre de Fra Filippo Lippi conservé aux Offices à Florence.

Le tableau est une œuvre de jeunesse de Botticelli qui à l'époque était en apprentissage auprès du maître florentin avec lequel il participa probablement à la réalisation des fresques de Prato.

De nombreux historiens d'art, après avoir accepté l'attribution à Botticelli plutôt qu'à Lippi indiquent la Madonna degli Innocenti comme la première œuvre connue de Botticelli, avec quelques tableaux « lippesques », comme La Vierge à l'Enfant soutenu par un ange sous une guirlande conservé au Musée Fesch à Ajaccio.

Thème[modifier | modifier le code]

L'œuvre reprend la représentation récurrente dans la peinture chrétienne de la Vierge à l'Enfant (ou Madone), présentant la Vierge Marie avec l'Enfant Jésus ici en compagnie d'un ange.

Description[modifier | modifier le code]

La Vierge est assise de profil sur un siège doté d'un riche coussin avec en arrière-plan une fenêtre à arc soutenue par des petites colonnes. Elle s'apprête à saisir l'Enfant qu'un ange lui offre et qui regarde vers le spectateur, l'invitant à participer à la scène.

Analyse[modifier | modifier le code]

Par rapport à la composition de Lippi, cette « Madone » est peinte avec un ton moins prononcé, une palette moins fournie et sans le second ange. Les auréoles sur les têtes des personnages sont plus prononcées. L'arrière-plan est différent, Botticelli a remplacé le paysage par une fenêtre dont l'architecture arquée encadre la Vierge et l'Enfant et met en valeur les deux personnages principaux, remplaçant le cadre (ou une fenêtre ouverte) avec un paysage. Le geste de la Vierge saisissant l'Enfant est différent et l'ambiance générale de l'œuvre est plus mélancolique et contemplative.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • L'opera completa del Botticelli, collana Classici dell'arte Rizzoli, Rizzoli, Milan, 1978.
  • Bruno Santi, Botticelli, in I protagonisti dell'arte italiana, Scala Group, Florence 2001 (ISBN 8881170914)
  • Pierluigi De Vecchi, Elda Cerchiari, I tempi dell'arte, volume 2, Bompiani, Milan, 1999 (ISBN 88-451-7212-0)
  • Gloria Fossi, Uffizi, Giunti, Florence, 2004 (ISBN 88-09-03675-1)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]