La Petite Communiste qui ne souriait jamais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Petite Communiste qui ne souriait jamais
Auteur Lola Lafon
Pays Drapeau de la France France
Éditeur Actes Sud
Date de parution janvier 2014
Nombre de pages trop
ISBN 978-2-330-02728-5

La Petite Communiste qui ne souriait jamais est un roman de Lola Lafon paru en janvier 2014 aux éditions Actes Sud.

Historique[modifier | modifier le code]

Résumé[modifier | modifier le code]

Le roman retrace la vie de Nadia Comăneci de sa plus tendre enfance à Onești jusqu'à son départ de la Roumanie communiste de Ceaușescu pour rejoindre les États-Unis. L'auteur y décrit sa rencontre avec Béla Károlyi, qui l'entraînera avec acharnement et l'emmènera aux Jeux olympiques de Montréal de 1976, où la jeune Nadia décrochera le premier 10 de l'histoire en gymnastique, son exposition médiatique et la récupération politique qu'en fera Ceaușescu pour dorer l'image de son régime, la surveillance constante de la Securitate, la rivalité avec les gymnastes soviétiques et la honte des Jeux olympiques de Moscou de 1980, son statut d'éternelle enfant qui volera en éclats après sa puberté, son « idylle » avec Nicu Ceaușescu et son lynchage médiatique une fois en Amérique.

Succès littéraire[modifier | modifier le code]

L'ouvrage est « un best-seller écoulé à 100 000 exemplaires toutes éditions confondues[1] » dix-huit mois après sa sortie.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Éditions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]