La Femme en cage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Femme en cage
Titre original Hitting a New High
Réalisation Raoul Walsh
Scénario Gertrude Purcell
John Twist
Acteurs principaux
Sociétés de production Jesse L. Lasky Productions
RKO Radio Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie musicale
Durée 85 minutes
Sortie 1937

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Femme en cage (Hitting a New High) est un film américain réalisé par Raoul Walsh, sorti en 1937.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Alors que Lucius B. Blynn, un mécène pour l'opéra, ne quitte Paris que pour aller chasser en Afrique avec son attaché de presse Corny Davis, ce dernier entend Suzette, une impressionnante soprano, chanter avec un orchestre dirigé par son petit ami Jimmy James. Corny propose à Suzette d'auditionner pour Blynn en Afrique, et Suzette, qui a envie d'abandonner le jazz pour l'opéra, accepte. Alors qu'ils chassent dans la jungle, Corny conduit Blynn à la découverte de Suzette, renommée pour l'occasion « Oogahunga », la « femme-oiseau ». Habillée d'un costume fait de plumes, Suzette enchante Blynn, et elle est amenée à New York, où elle prend des cours de chant. Pendant ce temps, Jimmy, qui n'est pas au courant de la double vie de Suzette, se prépare à ouvrir un nouveau club, « Chez Suzette », dont Suzette sera la vedette. Lorsque Suzette, en tant que « femme-oiseau », fait ses débuts à la radio, Jimmy reconnaît sa voix. Sous la menace de la dénoncer à Blynn, il obtient d'elle qu'elle chante dans son club le soir.

Elle sera finalement démasquée mais choisira d'épouser Jimmy et de chanter du jazz.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Bande originale[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]