The Woman and the Law (film, 1918)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir The Woman and the Law.
The Woman and the Law
Description de cette image, également commentée ci-après
Miriam Cooper, image extraite du film

Réalisation Raoul Walsh
Scénario Raoul Walsh
Acteurs principaux
Sociétés de production Fox Film Corp.
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Sortie 1918

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

The Woman and the Law est un film américain muet, réalisé par Raoul Walsh et sorti en 1918.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Jack La Salle se marie avec Blanquetta Del Castillo, une héritière sud-américaine, et ils partent s'installer à New York. Après la naissance de leur fils Jack Jr., Jack a une aventure avec la célèbre Josie Sabel et de ce fait néglige sa femme. Apprenant que Jack a emmené leur fils chez Josie, Blanquetta demande le divorce, et la cour donne un droit de garde partagé entre les deux parents. Lorsque le départ de Jack Jr. de chez son père approche, ce dernier décide qu'il ne rendra jamais son fils à sa mère. De rage, Blanquetta tire sur son mari infidèle et le tue. Au procès, le jury, ému par le désir de Blanquetta de chérir et de protéger son fils, l'acquitte.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ou Woman and the Law selon l'AFI (Cf. lien externe)
  2. Selon l'AFI (Cf. lien externe), le scénario est inspiré d'une affaire de meurtre, dans laquelle Blanca De Saulles avait tué son ex-mari, John Longer De Saulles, en août 1917