La Brigade héroïque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La Brigade héroïque
Titre original Saskatchewan
Réalisation Raoul Walsh
Scénario Gil Doud
Acteurs principaux
Sociétés de production Universal Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Western
Durée 87 minutes
Sortie 1954

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Brigade héroïque (Saskatchewan) est un western américain réalisé par Raoul Walsh, sorti en 1954.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'action se passe au printemps 1877, dans le Saskatchewan, province de l'ouest canadien limitrophe des États Unis. De retour d'une saison de chasse, O'Rourke, sergent de la Police montée du Nord-Ouest, et Cajou, frère adoptif d'O'Rourke et fils d'un chef indien cree, recueillent Grace Markey, seule survivante d'un convoi attaqué par les Sioux qui ont traversé la frontière canadienne après avoir battu Custer. De retour au fort, O'Rourke se heurte au nouveau commandant Benton, officier rigide envoyé pour appliquer les directives du gouvernement central et désarmer les Crees. O'Rourke objecte qu'ils avaient besoin de ces armes pour chasser, qu'ils connaissent la famine et que cette confiscation va les pousser à s'allier aux Sioux. Benton rabroue O'Rourke et organise le départ pour Fort Walsh avec les armes confisquées. Grace Markey, mise en arrestation pour meurtre par le shérif américain Carl Smith, est contrainte de les accompagner. Contre l'avis d'O'Rourke qui connait parfaitement la région, Benton prend la route de la plaine, très exposée. Au cours de ce périple, le convoi tombe dans une embuscade des Sioux, comme l'avait redouté O'Rourke. Celui-ci provoque une mutinerie contre l'incompétence de Benton et prend la direction du convoi...

Critique[modifier | modifier le code]

« Walsh dut faire face, bien sûr, au lot habituel de projets condamnés d'avance pour des raisons de scénario ou de distribution: Saskatchewan combine les deux[1]. »

— Coursodon & Tavernier, 50 ans de cinéma américain, 1991.

« ...tous les ingrédients sont là mijotés par Walsh. Ce n'est pas un grand plat mais il est agréable. »

— Jean Tulard, Guide des films, Robert Laffont, 1990.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Pierre Coursodon et Bertrand Tavernier, 50 ans de cinéma américain, Paris, NATHAN, , 1250 p. (ISBN 2092410024), p. 947