Léopold Szondi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Léopold Szondi
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 92 ans)
KüsnachtVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalités
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Lieu de détention

Léopold Szondi, né Lipót Sonnenschein le à Nyitra et mort le à Küsnacht, est un médecin, psychopathologiste hongrois, fondateur de la « psychologie du destin ».

Biographie et axes de recherches[modifier | modifier le code]

Ses recherches – influencées par Freud et Ludwig Binswanger – ont porté sur l’hérédité et les théories géniques. Il cherchait à élucider la transmission génétique de facteurs conditionnant notre vie mentale. Pour ce faire, il a étudié de nombreuses généalogies et a mis à jour le concept « d'inconscient familial ».

L'approche génétique a cédé la place à l'approche pulsionnelle. Jacques Schotte, de l'université catholique de Louvain, a continué son œuvre. Il est le père de Péter Szondi (en).

Rescapé de la Shoah, il vécut dès 1944 en Suisse. Il est enterré au cimetière de Fluntern à Zurich[1].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Schotte
    • Szondi avec Freud : sur la voie d'une psychiatrie pulsionnelle, Bruxelles, Éditions De Boeck-Université, 1990, 215 p. (OCLC 800246716)
    • « Szondi, Leopold », p. 1690-1691, in Alain de Mijolla (dir.), Dictionnaire international de la psychanalyse 2. M/Z. Calmann-Lévy, 2002, (ISBN 2-7021-2530-1).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]