Léopold Szondi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Ne doit pas être confondu avec Test de Szondi.
Dans le nom hongrois Szondi Lipót, le nom de famille précède le prénom, mais cet article utilise l’ordre habituel en français Lipót Szondi, où le prénom précède le nom.
Léopold Szondi
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
à Nyitra
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata
à KüsnachtVoir et modifier les données sur Wikidata
Enterrement Cimetière de FlunternVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité(s) Hongrie
SuisseVoir et modifier les données sur Wikidata
Enfant(s) Péter Szondi (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Formation Université Loránd EötvösVoir et modifier les données sur Wikidata
Profession(s) Psychiatre, psychothérapeute (d), professeur d'université et psychologueVoir et modifier les données sur Wikidata
Employeur(s) Université Loránd EötvösVoir et modifier les données sur Wikidata

Léopold Szondi, né Lipót Sonnenschein le à Nyitra et décédé le à Küsnacht, est un médecin, psychopathologiste hongrois et fondateur de la « psychologie du destin » ; il est le père de Péter Szondi (en).

Biographie et axes de recherches[modifier | modifier le code]

Ses recherches – influencées par Freud et Ludwig Binswanger – ont porté sur l’hérédité et les théories géniques. Il cherchait à élucider la transmission génétique de facteurs conditionnant notre vie mentale. Pour ce faire, il a étudié de nombreuses généalogies et a mis à jour le concept « d'inconscient familial ». De nos jours, l'approche génétique a cédé la place à l'approche pulsionnelle. Jacques Schotte, de l'Université catholique de Louvain (Louvain-La-Neuve, Belgique), est le grand continuateur de son œuvre.

Rescapé de la Shoah, il vécut dès 1944 en Suisse. Il est enterré au cimetière de Fluntern à Zurich[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Schotte
    • Szondi avec Freud : sur la voie d'une psychiatrie pulsionnelle, Bruxelles, Éditions De Boeck-Université, 1990, 215 p. (OCLC 800246716)
    • « Szondi, Leopold », p. 1690-1691, in Alain de Mijolla (dir.), Dictionnaire international de la psychanalyse 2. M/Z. Calmann-Lévy, 2002, (ISBN 2-7021-2530-1).

Liens externes[modifier | modifier le code]