Léopold Marchand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marchand.
Léopold Marchand
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 61 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Léopold François Marchand, né le à Paris 9e, mort le 25 novembre 1952 à Paris (7e arrondissement)[1], est un dramaturge, scénariste et dialoguiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Léopold Marchand est le fils d'Édouard Marchand[1], directeur de salles de spectacles parisiennes (l’l'Eldorado, la Scala et les Folies Bergère).

Léopold Marchand, fidèle ami de Colette, est une figure marquante du théâtre et de l'opérette durant l'entre deux-guerres[2].

Léopold Marchand débute sur les planches en 1919 avec "Les Croyants". Une quarantaine de pièces suivit, dont Colette rendit fidèlement compte dans ses critiques dramatiques (réunies dans La Jumelle noire)[3].

En juin 1919, l'écrivaine Colette, directrice littéraire du journal Le Matin, le contacte pour contribuer à une nouvelle rubrique dénommée « Mille et un matins ». Colette l'invite dans sa demeure bretonne de Roz Ven à Saint-Coulomb près de Saint-Malo[4].

En 1921, il collabore avec Colette à l’adaptation théâtrale de Chéri. il s'occupe de la mise en scène de "Chéri" et joue même un rôle[5].

Le 6 avril 1922, il épouse Misz Hertz[1], l’ex-femme d’Alfred Savoir avec qui il avait composé la pièce de théâtre "Devant la mort".

En 1923, il adapte avec Colette son roman La Vagabonde[6].

En 1942, sa femme, Misz Hertz se suicide. D'origine juive et polonaise, elle se donne la mort quelques jours avant la rafle du Vel'd'Hiv[7].

Dramaturgie[modifier | modifier le code]

(Ordre alphabétique)

Traduction

Filmographie[modifier | modifier le code]

Scénariste
Post-mortem

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Archives numérisées de l'état civil de Paris, acte de naissance no 9/226/1891, avec mention marginale du décès ; profession du père sur l'acte : administrateur des Folies Bergère ; nom de son épouse sur l'acte : Micheline Hertz (consulté le 25 mai 2012)
  2. Léopold Marchand et Colette
  3. Liaison épistolaire entre Colette et Léopold Marchand, page 8
  4. Colette et Léopold Marchand
  5. Adaptation théâtrale de Chéri par Léopold Marchand
  6. Adaptation de la pièce de Colette "La Vagabonde"
  7. Suicide de sa femme en 1942

Liens externes[modifier | modifier le code]