Léopold Gottlieb

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Léopold Gottlieb
Image dans Infobox.
Leopold Gottlieb
Naissance
Décès
(à 54 ans)
Montrouge
Nationalité
Polonaise
Activité
Peintre
Formation
École des beaux-arts, Cracovie
Influencé par
Fratrie
Distinction
Compléments
Frère de Marcin Gottlieb

Léopold Gottlieb, né le à Drohobycz, en (Galicie, Empire austro-hongrois), et mort le à Montrouge, est un peintre polonais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et famille[modifier | modifier le code]

Léopold Gottlieb naît en à Drohobycz en 1879, fils de Isaac Gottlieb et Fiega Tiergermann[1]. Ses parents, des commerçants juifs orthodoxes, encouragent leur fils à devenir artiste, espérant qu'il suivra le chemin de son frère aîné, Maurycy Gottlieb (1856-1879), peintre mort prématurément à l’âge de vingt-trois ans. Il est aussi le frère de Marcin Gottlieb (1867-1936)[2].

Formation et carrière[modifier | modifier le code]

Entre 1896 et 1902 Leopold Gottlieb étudie la peinture aux Beaux-Arts de Cracovie avec Jacek Malczewski et Théodor Axentowicz. À la fin de son cursus, il décroche le premier prix de peinture ainsi qu'une bourse pour partir à l'étranger. En 1903, Gottlieb se rend à Munich pour continuer ses études chez A. Azbe et parallèlement gagne sa vie en exécutant des portraits. En 1905, à l’initiative du Groupe des Cinq qui n’aura qu’un an d’existence, il expose avec ses amis, notamment Witold Wojtkiewicz en Pologne et à l'étranger. Son premier séjour à Paris remonterait à 1899. En 1906, il part pendant un an enseigner la peinture à l'École des beaux-arts de Bezalel à Jérusalem, puis retourne à Paris.

Il meurt en son domicile de Montrouge en 1934[1] et est inhumé deux jours plus tard au cimetière parisien de Thiais[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Acte de décès no 141, , Montrouge, Archives des Hauts-de-Seine [lire en ligne] (vue 14/41)
  2. (en) « Gottlieb, Maurycy (1856 - 1879), painter », sur oxfordindex.oup.com (consulté le ).
  3. Registre journalier d'inhumation, , cimetière parisien de Thiais, Archives de Paris en ligne

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Andrian M. Darmon, « Léopold Gottlieb », in Autour de l'art juif : encyclopédie des peintres, photographes et sculpteurs, Carnot, Chatou, 2003, p. 147-148 (ISBN 2-84855-011-2)
  • (en) Mykhaylo Sherman, Vita Susak (et al.), « Léopold Gottlieb », in Images of a Vanished World: the Jews of Eastern Galica (from the mid 19th century to the first third of the 20th century), Centre of Europe Pub. House, Lʹviv, 2003, p. 95 (ISBN 9789667022532) (catalogue d'exposition)
  • Émil Szittya, Léopold Gottlieb, éditions Ars, Paris, 1929, 15 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :