Léon de Tinseau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Léon de Tinseau
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Sous-préfet
Besançon
-
Titre de noblesse
Comte
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom de naissance
Antoine Joseph Léon de TinseauVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction

Léon de Tinseau (ou comte Antoine Joseph Léon de Tinseau) né à Autun en Saône-et-Loire le et mort en 1921 à Paris est un écrivain français du XIXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Léon de Tinseau embrassa d’abord, sous le Second Empire, la carrière administrative (il fut sous-préfet à Mortain en 1878-79 et à Châteaudun) avant de l'abandonner pour le monde des Lettres.

Il fut un romancier mondain parisien. Il fréquentait assidument les cercles littéraires.

Il a aussi collaboré aux grandes revues littéraires (La Nouvelle Revue, Le Correspondant, la Revue Bleue et L'Illustration) et fut un grand voyageur.

Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (825e division)[1].

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

  • Alain de Kerisel
  • L'attelage de la marquise
  • Au coin d'une dot (1901)
  • Bien folle est qui s'y fie !
  • Faut-il aimer ? (1891)
  • Ma cousine pot-au-feu, édition illustrée par Paul Destez
  • La clef de la vie
  • Bouche close (1889)
  • Charme rompu
  • Le Chemin de Damas (1891)
  • La Chesnardière
  • Dans la brume
  • Dernière campagne
  • Dette oubliée
  • Du Havre à Marseille, par l'Amérique et le Japon
  • La deuxième page
  • La meilleure part, ouvrage couronné par l'Académie française
  • Le duc Rollon
  • En Norvège
  • Les deux consciences
  • Du mouron pour les petits oiseaux
  • Dette oubliée
  • Montescourt
  • Les étourderies de la Chanoinesse
  • Plus fort que la haine

Autres sources[modifier | modifier le code]

  • Voir aussi la lettre de Paul Calmann-Levy pour sa proposition à la croix de chevalier de la Légion d'honneur en Arch. nat. LH/3262, dossier Tinseau (Léon de), 27 mai 1896
  • Voir aussi son dossier de Légion d'honneur en Arch. nat. LH/2607, dossier 54

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paul Bauer, Le Père-Lachaise : Monuments d'hier et figures d'aujourd'hui, Histoires & Guide, (ISBN 978-2-9538453-1-0), p. 749}

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]