L'Appât de l'or noir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
L'Appât de l'or noir
Réalisation Harald Philipp
Scénario Fred Denger
Harald Philipp
Acteurs principaux
Sociétés de production Rialto Film
Jadran Film
Pays d’origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie
Genre Western
Durée 89 minutes
Sortie 1965

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L'Appât de l'or noir[1] (titre original : Der Ölprinz, Le Prince du pétrole) est un film yougo-allemand réalisé par Harald Philipp, sorti en 1965, d'après l'œuvre de Karl May.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le bandit surnommé le "Prince du pétrole" veut escroquer le banquier Duncan avec un faux puits. Mais une colonie s'installe sur le terrain où il veut mettre le puits. Le prince fait échanger l'éclaireur des colons par un de ses hommes. Old Surehand et Winnetou arrivent et sauvent la colonie.

Winnetou convainc le chef Navajo Nitsas-ini de la nature pacifique des colons et de les laisser passer sur son territoire avec à leur tête Old Wabble pour un arrêt au bord de la rivière Chinla.

Alors qu'il se rend chez les Comanches, Old Surehand est attiré dans un piège par les hommes du Prince, il est sauvé par Winnetou. Les colons, parmi eux la veuve Ebersbach, le chantre Hampel, le tricheur Richard Forsythe et l'homme d'affaires louche Bergmann, se préparent à passer la nuit près de la rivière quand les hommes du Prince les agressent. Winnetou et Old Surehand les repoussent de nouveau.

Le Prince du pétrole tente un nouveau plan. Il tue le fils du chef Mokaschi et fait croire aux Indiens que les colons sont le meurtrier. Les Indiens s'apprêtent à commettre leur vengeance quand Old Surehand s'interpose et leur promet de livrer le véritable tueur avant le lendemain. Winnetou veut faire passer les femmes et les enfants sur la rivière en furie sur un radeau en toute sécurité. Mais ils tombent à l'eau, heureusement ils sont secourus par Old Surehand. Ce dernier se lance à la poursuite du Prince qui a réussi son escroquerie et l'arrête après s'être bagarré.

Les Indiens, impatients, commencent leur attaque contre les colons. Les premières voitures sont déjà en flammes lorsque Old Shurehand est de retour. Il leur livre le Prince.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source de traduction[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]