Kickboxer (film, 1989)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kickboxer.
Kickboxer
Titre original Kickboxer
Réalisation Mark DiSalle
David Worth
Scénario Glenn Bruce
Acteurs principaux
Sociétés de production Kings Road Entertainment
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre action
Durée 97 minutes
Sortie 1989

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Kickboxer est un film américain réalisé par Mark DiSalle et David Worth, sorti en 1989. Il met en scène Jean-Claude Van Damme dans le rôle principal.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Eric Sloane, champion du monde du kick-boxing dans son pays, voyage avec son frère Kurt en Thaïlande, pays dont est issu le noble art, pour y affronter leur champion : Tong Pô. Malgré les avertissements de son frère, Eric décide d'affronter son adversaire. Mais cela se passe mal, Eric est battu sauvagement et laissé pour mort sur la route. Avec l'aide de Winston Taylor, un compatriote américain, Kurt emmène Eric à l'hôpital dans l'espoir d'être rétabli mais le médecin lui annonce qu'Eric a la moelle épinière sectionnée et qu'il restera définitivement paraplégique.

Attristé et en colère, Kurt souhaite se venger en affrontant Tong Pô. Pour ce faire, Winston lui conseille d'apprendre le muay-thaï auprès de Xian Chow, un ancien maître vivant en ermite loin de tout.

Pendant son entraînement, Kurt apprendra que Tong Pô est un dangereux criminel qui a la main mise sur tout le village dont est originaire Mylee, la jeune nièce de Xian dont Kurt tombe amoureux, et fait payer tout le monde en échange de sa protection. De son côté, Eric sort de l'hôpital en chaise roulante et s'installe à son tour chez Xian.

Le combat étant lancé entre Kurt et Tong Pô, les mafieux locaux parient sur ce dernier et font enlever Eric pour forcer Kurt à perdre. Par ailleurs, ils organisent un combat à l'ancienne mode où notamment les gants contemporains sont remplacés par des gants traditionnels, trempés dans de la résine de chanvre et du verre pilé.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Michel Qissi avait à l'origine envisagé de chorégraphier lui-même les combats, lui qui est réellement allé en Thaïlande pour apprendre le Muay thaï. Il a également suggéré d'engager de véritables combattants comme figurants.

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Jean-Claude Van Damme et Michel Qissi sont en réalité amis depuis l'enfance, et c'est leur seconde collaboration dans le cinéma après Bloodsport.

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a eu lieu en Thaïlande, notamment à Bangkok et Ayutthaya[3]. Il a duré 56 jours[4].

Musique[modifier | modifier le code]

Original score[modifier | modifier le code]

Kickboxer
Original Motion Picture Soundtrack
Bande originale de Paul Hertzog
Sortie 2006
Durée 72:24[5]
Genre musique de film
Label Perseverance Records

La musique du film est composée par Paul Hertzog. Il avait déjà été à l’œuvre sur Bloodsport sorti un an plus tôt. L'album est édité en CD en édition limité en 2006 par Perseverance Records

Liste des titres
  1. To the Hospital / We'll See (01:15)
  2. Groceries (01:47)
  3. Very Stupid (00:45)
  4. Tai Chi (02:55)
  5. First Kiss (00:53)
  6. Stone City (02:34)
  7. Second Stone (00:53)
  8. Hospital (02:21)
  9. Palm Tree (00:30)
  10. Advanced Training (01:49)
  11. Ancient Voices (02:08)
  12. Mylee Is the Way (01:32)
  13. Warriors (00:45)
  14. Buddha's Eagle (01:01)
  15. Kidnap (01:01)
  16. You've Done It Before (01:45)
  17. Downstairs (00:54)
  18. Round One (02:12)
  19. Round Two (01:36)
  20. The Hook (01:32)
  21. Round Three (01:32)
  22. The Eagle Lands (04:02)

Soundtrack[modifier | modifier le code]

Kickboxer
Original Motion Picture Soundtrack
Bande originale de divers artistes[6]
Sortie 1989
Genre pop-rock
Label Global Satellite

Un album des chansons du film est commercialisé en 1989.

Liste des titres
  1. Stan Bush - Never Surrender (4:37)
  2. Terry Wood - How Do You Keep Me Comin' Back (3:31)
  3. Beau Williams - Feeling So Good Today (4:10)
  4. Lucinda Ramseur - I Won't Stay (4:40)
  5. Michael Logan - Roll With The Punches (3:35)
  6. Stan Bush - Streets Of Siam (3:35)
  7. Stan Bush - Fight For Love (3:21)
  8. Jamboxx - Chack's Stew (3:23)
  9. Paul Hertzog - The Eagle Lands (4:35)
  10. Craig Copeland - Love Is The Way (5:21)

Box-office[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Broom icon.svg
Les sections « Anecdotes », « Autres détails », « Le saviez-vous ? », « Citations », etc., peuvent être inopportunes dans les articles (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).
Pour améliorer cet article il convient, si ces faits présentent un intérêt encyclopédique et sont correctement sourcés, de les intégrer dans d’autres sections.
  • Tong Po n'a qu'une seule réplique dans le film : « Tu te couches comme Mylee ! Avec Mylee, bonne baise ! ». Le doublage est assuré par Richard Darbois, célèbre voix de Harrison Ford.
  • Le passage où Tong Po et Kurt trempent leurs gants dans la résine de chanvre puis dans les éclats de verre a été parodié dans Hot Shots! 2 dans lequel Sean « Topper » Harley trempe ses gants dans du caramel et divers bonbons (Smarties, Nounours, etc.).

La série[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Kickboxer (série de films).

Le film a ouvert la voie à quatre suites sans Jean-Claude Van Damme. En revanche, Michel Qissi a repris son rôle de Tong Po dans le second volet. Jean-Claude Van Damme revient pour le reboot Kickboxer: Vengeance en 2016.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]