Kickboxer : L'Héritage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Kickboxer : L'Héritage
Titre original Kickboxer: Retaliation
Réalisation Dimitri Logothetis
Scénario Dimitri Logothetis
Sociétés de production Our House Films
Acme Rocket Fuel
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre action
Durée 105 minutes
Sortie 2018

Série

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Kickboxer : L'Héritage (Kickboxer: Retaliation) est un film américain réalisé par Dimitri Logothetis, sorti en 2018. Il fait suite à Kickboxer: Vengeance (2016), qui est un reboot de la franchise Kickboxer.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Kurt Sloane est forcé de revenir en Thaïlande, pour affronter le terrible Mongkut[1].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

  • Titre original : Kickboxer: Retaliation
  • Titre français : Kickboxer : L'Héritage
  • Réalisation et scénario : Dimitri Logothetis
  • Costumes : Terri Middleton
  • Production : Robert Hickman
Producteurs délégués : Nicholas Celozzi, Bey Logan, Nat McCormick, Larry Nealy et Steven Swadling
Producteur associé : Christopher Meyer

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

En , les sociétés Headmon Entertainment et Acme Rocket Fuel annonce la mise en chantier d'une suite de Kickboxer: Vengeance, intitulée Kickboxer 2: Retaliation, alors que le premier n'est pas encore sorti. Rob Hickman le produira via Headmon Entertainment avec Dimitri Logothetis et Ted Field et Radar Pictures[3]. Le titre est finalement changé en Kickboxer: Retaliation lorsque la préproduction début en . Dimitri Logothetis, coscénariste du précédent, est annoncé comme réalisateur et scénariste[4]. Our House Films et Acme Rocket Fuel produiront le film[5].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

L'acteur islandais Hafþór Júlíus Björnsson, révélé par Game of Thrones, rejoint la distribution en [4].

Le , la pratiquante d'arts martiaux mixtes Paige VanZant est annoncée dans le film et fera ainsi ses débuts au cinéma. Les acteurs du précédents films, Alain Moussi, Jean-Claude Van Damme, Dave Bautista rejoignent à leur tour la distribution[6]. Le , l'ancien champion du monde de boxe anglaise Mike Tyson est annoncé[5],[7].

En , le footballeur brésilien Ronaldinho est ensuite annoncé dans le rôle d'un entraineur nommé Ronaldo[1].

En , le français Christophe Lambert rejoint la distribution dans le rôle de Thomas Moore[8].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage débute courant en Californie. Il a lieu ensuite au Nevada[6]. Le tournage se poursuit en Thaïlande en juin[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Kickboxer : le footballeur Ronaldinho dans le prochain volet de la saga ! », sur Allociné, (consulté le 6 juin 2016)
  2. (en) Release info sur l’Internet Movie Database
  3. (en) Ross A. Lincoln, « Kevin Costner To Narrate MMA Docu ‘Hurt Business’; ‘Kickboxer’ Remake Sequel A Go », Deadline, (consulté le 29 novembre 2015)
  4. a et b (en) Max Evry, « Kickboxer: Vengeance Sequel Kickboxer: Retaliation Begins Pre-Production », ComingSoon.net, (consulté le 26 mai 2016)
  5. a b et c (en) Dave McNary, « Mike Tyson Joins ‘Kickboxer: Retaliation’ (EXCLUSIVE) », Variety,‎ (lire en ligne, consulté le 26 mai 2016)
  6. a et b (en) Dominic Patten, « UFC Fighter & ‘DWTS’ Contestant Paige VanZant Joins ‘Kickboxer: Retaliation’ Pic », Deadline, (consulté le 26 mai 2016)
  7. « Mike Tyson prépare ses poings pour Kickboxer : Retaliation », sur Le Parisien, (consulté le 6 juin 2016)
  8. « Christophe Lambert rejoint Jean-Claude Van Damme pour Kickboxer: Retaliation », sur Allociné, (consulté le 9 août 2016).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]