KennyS

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
KennyS

Nom
Kenny Schrub
Surnom
The MagiciaN
Naissance
Nationalité

Période active
2012 - aujourd'hui
Équipe actuelle
Jeu

KennyS de son vrai nom Kenny Schrub, né le à Digne-les-Bains (Provence-Alpes-Côte d'Azur, France) est un joueur professionnel de Counter-Strike: Global Offensive jouant en tant que sniper pour G2 Esports. Depuis la sortie du jeu, il a souvent été considéré comme l'un des meilleurs snipers par les autres joueurs professionnels, des analystes, des commentateurs et des experts comme, notamment, Duncan « Thorin » Shields[1]. Il a été nommé « Joueur Esport de l'Année 2015 » aux Game Awards 2015[2].

Il était joueur professionnel sur Counter-Strike: Source avant de passer sur le nouvel opus Counter-Strike: Global Offensive en 2012. Il est le 3e joueur français ayant amassé le plus d'argent de tournois, avec 681 270 $ remportés[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Enfance et début[modifier | modifier le code]

KennyS a commencé à jouer à Counter-Strike à l'âge de 6 ans. Á l'époque il regardait, et parfois même participait, aux lan entre amis que son grand frère organisait chez eux. Il profitait d'ailleurs de l'absence de ce dernier pour accéder à son ordinateur et jouer à Counter-Strike: Source. Á l'age de 15 ans il commence à fréquenter un serveur Mumble, du nom de THE WALL, où sont présent quelques grands noms de scène française, comme apEX et Niak qui sont aujourd'hui respectivement joueur chez la Team Vitality et manager chez G2 Esports. C'est avec quelques-uns de ces joueurs qu'il participe et remporte à sa première lan compétitif en 2011, la PxL 32. Très vite après il se retrouve en période de test chez la Team VeryGames, alors considérée comme la meilleure équipe du monde à ce moment, qui malheureusement n'aboutira pas. Il rejoint alors la Team eXtensive! en janvier 2012 et participe à la Spirit-lan 9, sa deuxième lan, où sont présentes les meilleures équipes française et notamment les VeryGames. Lui et son équipes finiront 3ème et confirmeront leur status de top 3 français lors des tournois suivant. Quelques mois plus tard un joueur, mK, est viré de la Team VeryGames et c'est alors que Niak, manager de cette dernière, annonce officialement le recrutement de KennyS[4],[5],[6],[7].

VeryGames et début sur Counter-Strike: Global Offensive[modifier | modifier le code]

Fraichement arrivé chez VeryGames, KennyS n'aura pas le temps de prouver son talent puisque la structure annonce son passage sur le nouvel opus de Valve (entreprise), Counter-Strike: Global Offensive[8]. Les débuts sont compliqués pour lui, il avoue même que son manager, Niak, était meilleur que lui sur la version beta du jeu[6]. Peu confiant sur son niveau avant la DreamHack Valencia 2012, il se débloque lors de cette dernière et lui et son équipe accroche une 2e place derrière l'équipe suédoise Ninjas in Pyjamas[9]. La fin de l'année accouchera de résultats similaires, les Ninjas in Pyjamas restant invaincus face aux Français. kennyS perd ainsi en finale de l'ESWC 2012, ainsi que de la DreamHack Winter 2012[10].

En 2013, VeryGames termine à la 4e place de la Copenhagen Games 2013[11], avant d'enfin remporter un tournoi, le Mad Catz Invitational Birmingham. Malgré cela au début du mois de mai, KennyS, manquant d'experience et ne parvenant pas à rejoindre le niveau de ses coéquipiers, est écarté de l’équipe[12]. Il rejoint alors Team LDLC[13] et, 3 jours plus tard, prend sa revanche sur VeryGames lors d'un match en ligne, 16-13[14]. En août la Team LDLC est dissoute et KennyS va enchaîner les équipes et structures différentes : Warmaker, Recursive eSports, Clan-Mistik ne dépassant pas les 2 mois dans chacune à cause d'instabilité chronique.

Le haut niveau[modifier | modifier le code]

Fin 2013, à cause de problèmes internes la Team VeryGames est dissoute. Les joueurs sont recrutés dans une nouvelle structure : Titan[15]. KennyS, à ce moment toujours instable, est recruté fin avril 2014 par cette dernière et retrouve donc quelques-uns de ses anciens camarades. Mais les résultats sont mitigés, malgré un bon début avec une seconde place à la Gfinity 3[16] et une victoire de la Dreamhack Invitational II[17] l'équipe ne confirme pas en fin d'année. En 2015 c'est le même schéma, des débuts prometteurs mais les Titans ne tiennent pas et finallement en juillet KennyS, ainsi que apEX, sont échangés contre deux joueurs de chez EnvyUs.

Tout de suite les résultats sont au rendez-vous, un mois après sont recrutement KennyS et ses coéquipiers remportent IEM Season X[18], suvi d'une seconde place au deuxième Major de l'année, l'ESL One Cologne 2015[19]. Le mois suivant ils remportent la DreamHack Open London 2015[20] ainsi que Gfinity Champion of Champions[21]. Les EnvyUs finissent en beauté 2015 avec une victoire au dernier Major de l'année, la DreamHack Open Cluj-Napoca 2015[22], une première pour KennyS qui sera d'ailleurs élu MVP du tournois. Ce n'est pas la seule distinction que recevra cette année là car, ne plus d'être le MVP de la DreamHack Open London 2015 [23] il est aussi désigné Joueur de l'année aux Game Awards[24].

En 2016, kennyS et EnVyUs finissent 5-8ème de l'ELEAGUE saison 1[25]. En septembre, ils remportent le Gfinity CS:GO Invitational[26] après avoir battu mousesports en finale, 3-0 (19-17 / 16-12 / 16-14).

En 2017, kennyS remporte, toujours avec la Team EnVyUs, les finales de la première édition des World Electronic Sports Games[27], lançant ainsi magnifiquement leur saison en récupérant 800 000$. L'équipe participe ensuite au premier Major de l'année, l'ELEAGUE Major Atlanta, où elle termine à la 9-12ème place.

Le , juste après le Major, kennyS rejoint G2 Esports en compagnie de Nathan « NBK » Schmitt et Dan « apEX » Madesclaire. Le trio retrouve Richard « shox » Papillion et Alexandre « bodyy » Pianaro[28]. Édouard « SmithZz » Dubourdeaux prend le rôle de coach. G2 Esports fait partie des équipes en lice à l'EPICENTER en octobre, où elle arrivent 3-4ème après avoir perdu face à Virtus.pro en demi-finale (09-16 / 16-14 / 10-16).

Entre temps, G2 a remporté les finales ESL Pro League saison 5 et la DreamHack Masters Malmö. kennyS a reçu le titre de MVP (meilleur joueur) dans les deux tournois[29],[30].

En 2018, avec G2 Esports, kennyS participe à ELEAGUE Boston Major de janvier où ils terminent 5-8ème après avoir été vaincus par Cloud9, futur vainqueur, en quarts de finale (08-16 / 07-16)[31]. Ce résultat permet toutefois à G2 d'être directement qualifiée pour le prochain Major. En septembre, les Français se retrouvent donc au FACEIT Major de Londres[32] après avoir effectué deux changements dans la line-up, Kévin « Ex6TenZ » Droolans et Édouard « SmithZz » Dubourdeaux remplaçant Dan « apEX » Madesclaire et Nathan « NBK » Schmitt[33]. Cependant, ils échouent à réitérer leur performance précédente et échouent dès la seconde phase de ronde suisse, terminant donc le tournoi sur un top 9/11.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titan[modifier | modifier le code]

  • 13-16eESL One Katowice 2015
  • 1erGamers Assembly 2015

Team EnVyUs[modifier | modifier le code]

  • 1erDreamHack Open Cluj-Napoca 2015
  • 13–16eESL One Cologne 2016
  • 5-8eELeague Season 1
  • 1erWorld Electronic Sports Games 2016
  • 2eESL One Cologne 2015

G2 Esports[modifier | modifier le code]

  • 1erDreamHack Tours 2017
  • 1erHTC 2vs2 Invitational by PGL
  • 1er-2eDreamHack Open Austin 2017
  • 1erESL Pro League Season 5
  • 2e — IEM KATOWICE 2020
  • 1erDreamHack Masters Malmö 2017
  • 3eWorld Electronic Sports Games 2018

Références[modifier | modifier le code]

  1. Duncan Shields, « Thorin's CS:GO End of Year Awards 2014 - Part 1: Players and Teams », sur DotEsports,
  2. Sam Cooke, « Kenny Schrub wins eSports Player of the Year Award », sur SBC News,
  3. « Plus gros gains de joueurs français », sur e-sports total earnings
  4. « [MAJ] Un jeunot chez VeryGames ! », sur www.vakarm.net (consulté le 16 août 2020)
  5. « Interview kennyS 1/2 : ses débuts, VeryGames, le passage à CSGO, Na`Vi... »
  6. a et b neL, « kennyS : "J’ai réalisé des choses que je ne pensais pas pouvoir faire". », sur Flickshot (consulté le 16 août 2020)
  7. Against All Authority- aAa, « kennyS, la jeune légende », sur Team aAa (consulté le 16 août 2020)
  8. (en) « VeryGames switch to CS:GO », sur HLTV.org (consulté le 16 août 2020)
  9. Against All Authority- aAa, « DH Valencia : le choc des titans a eu lieu », sur Team aAa (consulté le 16 août 2020)
  10. Against All Authority- aAa, « DH Winter : NiP encore et toujours », sur Team aAa (consulté le 16 août 2020)
  11. « CPH 2013 : Le classement », sur www.vakarm.net (consulté le 16 août 2020)
  12. « shox remplace kennyS », sur www.vakarm.net (consulté le 16 octobre 2019)
  13. Against All Authority- aAa, « kennyS débarque chez LDLC », sur Team aAa (consulté le 16 août 2020)
  14. « VaKarM.net :: VeryGames vs Team-LDLC.com », sur www.vakarm.net (consulté le 16 août 2020)
  15. (en) « Titan sign ex-VeryGames », sur HLTV.org (consulté le 16 août 2020)
  16. (en) « Virtus.pro win Gfinity 3 », sur HLTV.org (consulté le 16 août 2020)
  17. (en) « DreamHack Stockholm CS:GO Invitational 2014 », sur HLTV.org (consulté le 16 août 2020)
  18. (en) « IEM Gamescom 2015 », sur HLTV.org (consulté le 16 août 2020)
  19. « ESL One : Fnatic en patron », sur Red Bull (consulté le 16 août 2020)
  20. (en) « EnVyUs win DreamHack Open London », sur HLTV.org (consulté le 16 août 2020)
  21. (en) « EnVyUs win Gfinity Champions », sur HLTV.org (consulté le 16 août 2020)
  22. « DH Cluj : Winning moment EnVyUs », sur www.vakarm.net (consulté le 16 août 2020)
  23. (en) « Video: kennyS - MVP of DH London '15 », sur HLTV.org (consulté le 16 août 2020)
  24. « CSGO et kennyS sacrés aux Game Awards 2015 », sur https://www.vakarm.net/home
  25. teamliquid.net
  26. teamliquid.net
  27. teamliquid.net
  28. « L'équipe française G2 dévoile ses nouveaux joueurs »
  29. (en) « Video: kennyS - MVP of Pro League S5 Finals », sur HLTV.org (consulté le 16 octobre 2019)
  30. (en) « kennyS wins DreamHack Malmö MVP award », sur HLTV.org (consulté le 16 octobre 2019)
  31. « Cloud9 remporte le Major de Boston | CsGo », sur https://www.lequipe.fr/
  32. « Coup d'envoi du Major de Londres », sur https://www.lequipe.fr/
  33. « L'équipe de shox et Ex6TenZ chez G2 », sur www.vakarm.net (consulté le 16 octobre 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]