Kayar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Kayar
Kayar
Plage avec des bateaux de pêche à Kayar
Administration
Pays Drapeau du Sénégal Sénégal
Région Thiès
Département Thiès
Maire
Mandat
Masseck Gueye
2009-2014
Démographie
Gentilé Kayarois
Population 18 010 hab. (estim. 2007)
Géographie
Coordonnées 14° 55′ 09″ nord, 17° 07′ 16″ ouest
Altitude m
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Sénégal
Voir sur la carte administrative du Sénégal
City locator 14.svg
Kayar
Géolocalisation sur la carte : Sénégal
Voir sur la carte topographique du Sénégal
City locator 14.svg
Kayar

Kayar est une petite ville côtière du Sénégal située à environ 58 km au nord de Dakar, sur la Grande-Côte.

Histoire[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Kayar fait partie du département de Thiès et de la région de Thiès. La localité a été érigée en commune en 2002[1].Le maire actuel est M. Ndiasse Ka.

Géographie[modifier | modifier le code]

À vol d'oiseau, les localités les plus proches sont Ndiokhob Guédji, Mbawane, Beer, Tieudem, Keur Abdou Ndoye et Ndoyène.

La commune de Kayar se situe sur la partie sud de la Grande-Côte sénégalaise, plus précisément à 58 km de Dakar et à 40 km au nord-ouest de la région de Thiès[2].

Population[modifier | modifier le code]

Lors du recensement de 2002, la population était de 16 527 habitants.

En 2007, selon les estimations officielles, Kayar compterait 18 010 personnes.

Activités économiques[modifier | modifier le code]

La pêche artisanale est la principale activité de Kayar. Chaque soir des centaines de pirogues déchargent sur la plage des tonnes de poissons qui nourriront la population de la presqu'île du Cap-Vert. Cependant, les pêcheurs doivent aller de plus en plus loin pour rapporter des prises de plus en plus petites.

Le Conseil local de la pêche artisanale (CLPA) a été installé à Kayar par le Directeur de l’Océanographie et des pêches maritimes.

Les nombreuses tentatives d'émigration clandestine au départ de Kayar ont récemment attiré l'attention des médias sur ce village de pêcheurs.

L'agriculture aussi est train de gagner du terrain dans la ville avec la culture de la pomme de terre, de l’arachide et les cultures maraîchères.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Kayar est actuellement jumelé avec la ville de Lorient (Morbihan, Bretagne) en France.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décret no 2002-171 du 21 février 2002
  2. Carte 1/16 000, édition 2007-2008

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ousseynou Dieng et Jean-Louis Lauzière, Les coopératives de pêche artisanale du Sénégal : éclosion de l'expérience kayaroise », Université de Sherbrooke, 1983 (M.A.)
  • El Hadji M. Diop, Les coopératives de pêche artisanale au Sénégal : diagnostic organisationnel du Centre coopératif de mareyage de Kayar, Université de Sherbrooke, 1987 (M.A.)
  • Francis Laloë, Contribution à l'étude de la pêcherie de Kayar : étude d'une partie des résultats du suréchantillonnage de 1978 concernant les pirogues motorisées pêchant à la ligne, Centre de recherches océanographiques de Dakar-Thiaroye, Institut sénégalais de recherches agricoles, 1981
  • Régine Nguyen Van Chi-Bonnardel, L'Économie maritime et rurale de Kayar, village sénégalais : Problèmes de développement, Dakar, 1966, Mémoires de l'IFAN, no 76
  • Aline Raynal-Roques, Flore et végétation des environs de Kayar (Sénégal): de la côte au lac Tanma, Université de Dakar, Faculté des sciences, 1963

Cartographie[modifier | modifier le code]

  • Carte des atterrages du Cap Vert de Cayar au Cap de Naze. Levée en 1875-1876 ... par M.A. Besson, Paris, 1877 (conservée à la British Library)

Liens externes[modifier | modifier le code]