Nguékhokh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nguékhokh
Administration
Pays Drapeau du Sénégal Sénégal
Région Thiès
Département M'bour
Maire
Mandat
Papa Songho Diouf
2014-2021
Démographie
Gentilé Nguékhokhois
Population 60 000 hab. (2020)
Géographie
Coordonnées 14° 30′ 46″ nord, 17° 03′ 00″ ouest
Altitude 12 m
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Sénégal
Voir sur la carte administrative du Sénégal
City locator 14.svg
Nguékhokh
Géolocalisation sur la carte : Sénégal
Voir sur la carte topographique du Sénégal
City locator 14.svg
Nguékhokh

Nguékhokh (ou Nguekokh) est une ville de l'ouest du Sénégal, proche de la Petite-Côte, au sud de Dakar.

Histoire[modifier | modifier le code]

D'abord communauté rurale, Nguékhokh a accédé au rang de commune à part entière lors de la décentralisation en 1996.

De son nom Serere Nguekokh fait allusion à un grenier où la population autochtone gardait leur vivre lors du séjour du Teigne du Baol au lieu de rituels actuel Gandigal. Appartenait à l’empire du Baol Nguekokh a toujours constitué un lieu de convergence. Elle fut un arrondissement pilote où beaucoup de politiques publiques ont été expérimentées avec succès.

Administration[modifier | modifier le code]

Nguékhokh a été érigée en commune en 1996[1]. Elle est rattachée au département de M'bour, une subdivision de la région de Thiès.le premier Maire fut Abou Ndiaye et aujourd’hui elle est sous le magistère du député maire Pape Songho Diouf depuis 2014

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville se trouve sur la route nationale N1 entre M'bour et Rufisque et à 10 minutes de l’aéroport International Blaise Diagne de Diass AIBD et à 20 min du futur port de Ndayane.Elle constitue un véritable carrefour de la petite côte du département de Mbour. Elle est constituée de 4 quartiers à savoir Ndalor,Diamagueune,Keur Sidy et Escale avec chacun à sa tête un chef de quartier.

Les communes les plus proches sont Sindia,Mbour Ngaparou et Somone

Population[modifier | modifier le code]

Lors du recensement de décembre 2002, la ville comptait 16 911 habitants.

En 2007, la population était estimée à 20 031 personnes. Au dernier recensement de l’ANSD la population est à 60 000 habitants. Elle est composée de toutes les ethnies que compte le Sénégal

Activités économiques[modifier | modifier le code]

Nguékhokh est proche de plusieurs centres d'intérêt touristiques, par exemple les plages de Saly ou plusieurs aires protégées, telles que la Réserve de Bandia, la Réserve naturelle de Popenguine ou la Réserve naturelle d'intérêt communautaire de la Somone.

L'usine de production d'eau minérale naturelle sous la marque Mana Le commerce ,l’artisanat l’agriculture et l’élevage constituent des secteurs importants de l’économie locale.

Jumelages[modifier | modifier le code]

La commune de Nguekhokh est jumelée depuis 2000, à trois communes françaises du département de l'Allier : Brugheas, Saint-Yorre et Le Donjon, par l'intermédiaire de leur comité de jumelage TERAANGA FRANCE et TERAANGA SENEGAL. Aujourd'hui, avec l’acte 3 de la décentralisation cette prérogative d’ouverture aux communes est devenue une réalité. A travers le sport et la culture, des organisations communautaires de base alimentent la commune par des activités culturelles et sportives.

Site de TERAANGA FRANCE: http://www.teraangafrance.com/

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Loi no 96-752 du 5 septembre 1996

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]