Aller au contenu

Kasparov contre le monde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Animation de la partie.

La partie Garry Kasparov contre le reste du monde est une célèbre partie d'échecs par consultation sur Internet qui s'est déroulée de juin à .

La grand maître Garry Kasparov (alors le champion du monde en titre) avait les blancs et l'équipe du « Reste du monde » les noirs. Le rythme du jeu était d'un coup par jour environ.

Composition de l'équipe « Reste du monde »

[modifier | modifier le code]

L'équipe « Reste du monde » est composée d'internautes qui se sont inscrits sur le site des jeux de Microsoft et qui se sont rendus sur la page web « Jouez contre Kasparov ». Chaque internaute peut alors étudier le dernier coup joué par Kasparov et voter pour la pièce à déplacer. Le coup qui remporte le plus de votes est effectivement joué[1].

L'équipe « Reste du monde » était également aidée par quatre professionnels du jeu d'échecs, le grand maître Étienne Bacrot, le maître international Florin Felecan (en) et les maîtres internationaux féminins (devenues par la suite grand maîtres) Irina Krush et Elisabeth Pähtz, ainsi qu'un animateur[1].

Déroulement de la partie

[modifier | modifier le code]
abcdefgh
8
Pion blanc sur case noire g7
Roi blanc sur case noire f6
Pion noir sur case noire d4
Dame noire sur case blanche e4
Dame blanche sur case noire f2
Roi noir sur case noire c1
8
77
66
55
44
33
22
11
abcdefgh
Position finale après le coup 62. g7 ; le pion blanc en g7 est impossible à arrêter et sera promu. L'équipe « Reste du monde » décide d'abandonner.

Le , Garry Kasparov débute la partie par le coup 1. e4. Après un vote des internautes, le « Reste du monde » choisit de continuer la partie en adoptant la défense sicilienne à 41 %, avec le coup 1. ..c5.

1. e4 c5 2. Nf3 d6 3. Bb5+ Bd7 4. Bxd7+ Qxd7 5. c4 Nc6 6. Nc3 Nf6 7. O-O g6 8. d4 cxd4 9. Nxd4 Bg7 10. Nde2 Qe6 11. Nd5 Qxe4 12. Nc7+ Kd7 13. Nxa8 Qxc4 14. Nb6+ axb6 15. Nc3 Ra8 16. a4 Ne4 17. Nxe4 Qxe4 18. Qb3 f5 19. Bg5 Qb4 20. Qf7 Be5 21. h3 Rxa4 22. Rxa4 Qxa4 23. Qxh7 Bxb2 24. Qxg6 Qe4 25. Qf7 Bd4 26. Qb3 f4 27. Qf7 Be5 28. h4 b5 29. h5 Qc4 30. Qf5+ Qe6 31. Qxe6+ Kxe6 32. g3 fxg3 33. fxg3 b4 34. Bf4 Bd4+ 35. Kh1 b3 36. g4 Kd5 37. g5 e6 38. h6 Ne7 39. Rd1 e5 40. Be3 Kc4 41. Bxd4 exd4 42. Kg2 b2 43. Kf3 Kc3 44. h7 Ng6 45. Ke4 Kc2 46. Rh1 d3 47. Kf5 b1=Q 48. Rxb1 Kxb1 49. Kxg6 d2 50. h8=Q d1=Q 51. Qh7 b5 52. Kf6+ Kb2 53. Qh2+ Ka1 54. Qf4 b4 55. Qxb4 Qf3+ 56. Kg7 d5 57. Qd4+ Kb1 58. g6 Qe4 59. Qg1+ Kb2 60. Qf2+ Kc1 61. Kf6 d4 62. g7 1-0

L'équipe « Reste du monde » décide d’abandonner la partie le , après le 62e coup des blancs.

Le bulletin board system (forum internet) tenu par MSN (Microsoft Network) qui servait de discussion, puis de lieu de vote des coups de la partie, fut paralysé par des querelles intenses et des fraudes, ainsi que par l'incertitude de savoir si Garry Kasparov lisait ou non les messages — ce qu'il admit[pas clair] sur le forum, même quelques jours après l'abandon des Noirs. Depuis, on veille dans ce genre de parties à ce que les discussions ne soient pas publiques.

Notes et références

[modifier | modifier le code]
  1. a et b Olivier Breisacher, « Kasparov contre le reste du monde: la partie d'échecs a lieu sur le Net », Le Temps, .

Bibliographie

[modifier | modifier le code]

Articles connexes

[modifier | modifier le code]

Liens externes

[modifier | modifier le code]