Le Français

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Kaskelot)

Le Français
Image illustrative de l’article Le Français
Le Français, ex-Kaskelot (Brest 2016)
Type Trois-mâts barque
Gréement trois-mâts barque
Histoire
Chantier naval Svendborg Drapeau du Danemark Danemark
Lancement 1948
Équipage
Équipage 14 marins
Caractéristiques techniques
Longueur 45m
Longueur de coque 39 m
Maître-bau 8,50 m
Tirant d'eau 3,80 m
Tirant d'air 32 m
Déplacement 450 tonnes
Voilure 882 m² (19 voiles)
Caractéristiques commerciales
Capacité 12 passagers
Carrière
Armateur Bob Escoffier
Pavillon France
Port d'attache Saint-Malo Drapeau de la France France

Le Français (ex-Kaskelot) est un trois-mâts barque à coque bois, construit au Danemark en 1948, pour la Royal Greenland Trading Company, rénové en 1983 pour les besoins du cinéma. Le Kaskelot a été racheté, en par Frédéric Lescure (société France Armement et est géré par la société Bob Escoffier Maritime. [1] Il a été rebaptisé Le Français en hommage au navire de Jean-Baptiste Charcot Le Français de sa première expédition (1903-1905).

Son nouveau port d'attache est maintenant Saint-Malo [2].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1948, le Danemark lance le Kaskelot (littéralement « cachalot » en danois), navire en bois gréé en ketch et doté d'une double coque, afin de servir comme ravitailleur pour le Groenland. Il sert ensuite comme navire de soutien de pêche aux îles Féroé.

Racheté en 1983 par le Britannique Robin Davies, il est transformé en trois-mâts barque. Le Kaskelot commence sa carrière cinématographique et apparaît dans de nombreux films :

En 1984, il rejoint le Groenland, et y utilisé comme équivalent du Terra Nova du capitaine Scott, puis pour servir à remplacer le Fram de Nansen, et il devient le voilier de L'Île au Trésor. En 1995, on le voit dans le film français Beaumarchais, l'insolent, puis au générique de la série La Rivière Espérance, tourné au large de Cherbourg.

Puis il fait partie de The Square Sail Fleet, port d'attache à Bristol, qui possède aussi l’Earl of Pembroke et le Phoenix. Cette flotte a été soigneusement reconstituée pour servir lors de tournages de films.

Il a participé, en 2005, aux célébrations du 200e anniversaire de la bataille de Trafalgar à Portsmouth.

Le Kaskelot était également disponible pour la formation des jeunes marins et pour des croisières, avec ses trois cabines passagers.

Il a participé à de nombreux grands rassemblements de voiliers (comme Brest 2008 , Brest 2016...). En , il était présent à Temps fête Douarnenez 2018.

Service[modifier | modifier le code]

Il a embarqué des produits issus du transport équitable pour la société TOWT (TransOceanic Wind Transport[3]) créée en 2009 et comme d'autres vieux gréements.

Rassemblements de grands voiliers[modifier | modifier le code]

Armada Rouen 2019

Participations à Rouen :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]