Kad (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kad.
KAD
Description de cette image, également commentée ci-après
Konan Mevel à la cornemuse électronique (MidiPipe)
Informations générales
Autre nom Kadwaladyr
Pays d'origine Bretagne, France
Genre musical rock celtique, folk, jazz, electro world
Années actives 1992-2001
Influences musique celtique, musique bretonne rock progressif

Kad, ou Kadwaladyr au départ, est un groupe breton originaire de Pontivy, actif de 1992 à 2001. Leurs groupes expérimentaux étaient essentiellement composés des frères et sœur Mevel, dont Konan Mevel. Leur musique est une fusion progressive entre rock celtique, folk, jazz... Certains membres ont également fait partie du groupe Tri Yann.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dans les années 90, après avoir découvert la musique bretonne au sein de la Kerlenn Pondi, les frères Konan, Gurvan[1] et Gwenhaël Mevel[2] et leur sœur Bleunwenn Mevel forment le groupe Kadwaladyr. L’orientation musicale du groupe est tournée vers une musique mélangeant rock progressif, folk, world et musique celtique. Le premier album du groupe est Passenger to is mais est très peu distribué. Un autre enregistrement No Man’s Lann est également sorti en cassette audio en petit tirage.

The Last Hero, leur deuxième album, sort en 1995, avec la présence de Nikolaz Davalan (basse)... Le groupe commence à prendre de l’ampleur et est distribué par la maison de disque Musea. Sur l’album, on note la présence de Dan Ar Braz et Gilles Servat notamment[3]. En 1996, le groupe se produit beaucoup sur scène[4] et en décembre, la tournée passe par Ajaccio, puis en janvier le groupe est programmé au festival Celtic Connections à Glasgow, la première étape d'une tournée en Ecosse[5].

En 1997, le groupe abrège son nom à KAD (combat en breton) pour sortir son album 18’61 (18 ans et 61 jours)[6], un véritable travail musical qui jongle entre musique progressive, celtique, africaine, électronique, funk/jazz[7]. C'est de nouveau en compagnie de Gilles Servat et également Tim Blake (ex-Gong), Gwenhaël Mevel, Olier Le Fresne (guitares), Sandra Mc Kay (Tannas), Joanne Murray et du Chœurs des Iles Lewis, qu'ils évoquent l'histoire de la Bretagne, par la défaite de François II (père d'Anne de Bretagne)[8]...

Ensuite le groupe change à nouveau de nom pour devenir Belshama avec un ultime album Afro Gaelic Groove Tribe. De nouveaux musiciens s'ajoutent : Bruno Sabatë (claviers), Frédéric Ganachaud (percussions, steel drum, balafon), Morgane Houdemont (violon), Mickael Seznec (basse), Julien Guenou...

En 1999, Konan Mevel, le leader du groupe, devient membre à part entière au sein de Tri Yann et Bleunwenn assure l'intérim de Jean-Paul Corbineau en 2000-2001. En 2003 Konan Mevel sort sous le nom de Skilda l'album 13 dream. Un second album de Skilda plus electro sort en 2007. En 2008, c’est l’album Spas qui voit le jour. Gurvan Mével joue aussi avec Skilda. Konan et Gurvan ont rejoint Michèle Gaurin dans Kohann 2.

Discographie[modifier | modifier le code]

Kadwaladyr[modifier | modifier le code]

Kad[modifier | modifier le code]

Belshama[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

Musiciens[modifier | modifier le code]

  • Bleuwenn Mevel (chant)
  • Konan Mevel (degger midi pipes, wind synth, flûtes, didjeridoo, voix)
  • Gurvan Mevel (drums, percussion)
  • Gwenhaël Mevel (whistles)
  • Olier Ar Fresne (guitares)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mais qui sont Konan et Gurvan Mevel ?
  2. Gwenhaël Mevel
  3. « Kadwaladyr rencontre Gilles Servat », sur Le Telegramme, (consulté le 15 mai 2019)
  4. « Kadwaladyr : « Les gens d'air » sur scène », sur Le Telegramme, (consulté le 15 mai 2019)
  5. « KADWALADYR : UNE TOURNÉE ET UN ALBUM », sur Le Telegramme, (consulté le 15 mai 2019)
  6. Le titre indique la période en années nécessaire pour que la Lune passe de sa position la plus au nord à celle la plus au sud. Une connaissance déjà détenue par les premières peuplades de l'ouest de l'Europe il y a cinq mille ans, et qui seraient à l'origine de sites mégalithiques tels Carnac ou Stonehenge.
  7. Chronique sur l'album 18,16
  8. « Kadwaladyr sort son second CD », sur Le Telegramme, (consulté le 15 mai 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]