Kōhei Oguri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kōhei Oguri
Description de cette image, également commentée ci-après
En 2015
Naissance
Maebashi
Nationalité Drapeau du Japon Japonaise
Profession Réalisateur
Films notables La Rivière de boue
L'Aiguillon de la mort
Site internet http://www.oguri.info/

Kōhei Oguri (小栗康平, Oguri Kōhei?) est un réalisateur japonais né le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études de théâtre, il travaille comme assistant-réalisateur de Masahiro Shinoda et Nobuhiko Obayashi dans les années 1970. En 1981, son premier film, La Rivière de boue obtient de nombreux prix au Japon comme à l'étranger. Après Pour Kayako, qui décrit la vie des Coréens au Japon, il réalise en 1990 L'Aiguillon de la mort, qui lui vaut le Grand Prix du Jury et le Prix FIPRESCI au Festival de Cannes.

Kōhei Oguri est un réalisateur qui tourne peu, L'Homme qui dort sort en 1996. Il faut attendre neuf ans pour la sortie de La Forêt oubliée en 2005 et encore dix ans pour son film suivant Foujita un biopic sur l'artiste peintre Tsugouharu "Leonard" Foujita[1].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Documentaire[modifier | modifier le code]

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Mark Schilling, « Kohei Oguri’s ‘Foujita’ struggles to win over foreign audiences », The Japan Times,‎ (lire en ligne)
  2. (en) « 750 people, record 19 groups to receive Medals of Honor », The Japan Times,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]