Prix des nouveaux réalisateurs de la Directors Guild of Japan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le prix des nouveaux réalisateurs de la guilde des réalisateurs du Japon (日本映画監督協会新人賞, Nihon Eiga Kantoku Kyōkai Shinjinshō?) est décerné tous les ans par la guilde des réalisateurs du Japon à un nouveau réalisateur d'un film sorti dans l'année et considéré comme « approprié » au prix[1],[2]. Le lauréat est désigné par un comité formé de membre de la GRJ[1]. Tous les formats - longs-métrages, documentaires, télévision, vidéo, etc. - sont admissibles au prix[1]. Certaines années, lorsque aucun film ne s'impose de façon évidente, la guilde décerne uniquement une « nomination » (奨励賞 (shōreishō?)) ou n'attribue aucune récompense. De nombreux prix ont été attribués d'autres années. Avec la longue histoire de la guilde, beaucoup de grands réalisateurs du Japon d'après-guerre ont reçu le prix, dont Nagisa Ōshima, Susumu Hani, Yoshimitsu Morita, Masayuki Suo, Takeshi Kitano et Shunji Iwai[3].

Lauréats[modifier | modifier le code]

Liste des lauréats du prix des nouveaux réalisateurs de la guilde des réalisateurs du Japon[4].

Année lauréat Film Notes
1960 Nagisa Ōshima Contes cruels de la jeunesse
1961 Susumu Hani Bad Boys
1962 Kirio Urayama Foundry Town
1963 Pas attribué
1964 Pas attribué
1965 Kei Kumai Nihon Rettō
1966 Sadao Nakajima Yakuza (893) Gurentai
1967 Toshiya Fujita Hikō Shōnen: Hinode no Sakebi
1968 Pas attribué
1969 Masanobu Deme Oretachi no Kōya Seulement une nomination
1970 Shinsuke Ogawa Summer in Narita
1971 Yōichi Higashi Yasashii Nipponjin
1972 Shun’ya Itō La Femme scorpion Seulement une nomination
1973 Noboru Tanaka Maruhi: Joro Seme Jigoku Seulement une nomination
1974 Pas attribué
1975 Pas attribué
1976 Seijirō Kōyama Futatsu no Hāmonika Seulement une nomination
1977 Hōjin Hashiura Hoshizora no Marionetto
1978 Pas attribué
1979 Claude Gagnon Keiko
1980 Kōhei Oguri La Rivière de boue Seulement une nomination
1981 Kazuyuki Izutsu Gaki Teikoku Seulement une nomination
1982 Pas attribué
1983 Yoshimitsu Morita Kazoku Gēmu
1984 Pas attribué
1985 Shin'ichirō Sawai Early Spring Story
1986 Kazuo Hara The Emperor's Naked Army Marches On
1987 Masashi Yamamoto Robinson's Garden
1988 Uson Kim Yun's Town
1989 Junji Sakamoto Dotsuitarunen Deux lauréats
1989 Gō Takamine Untamagiru Deux lauréats
1990 Takeshi Kitano Jugatsu Deux lauréats; seulement une nomination
1990 Fumiki Watanabe Shimaguni Konjō Deux lauréats; seulement une nomination
1991 Masayuki Suo Sumo Do, Sumo Don't
1992 Hideyuki Hirayama The Games Teachers Play Plusieurs vainqueurs
1992 Tsutomu Makiya Pineapple Tours Plusieurs vainqueurs
1992 Yūji Nakae Pineapple Tours Plusieurs vainqueurs
1992 Hayashi Tōma Pineapple Tours Plusieurs vainqueurs
1993 Shunji Iwai Fireworks, Should We See It from the Side or the Bottom? Deux lauréats
1993 Yasunori Terada My Wife Is Filipina Deux lauréats
1994 Tomoyuki Furumaya This Window Is Yours
1995 Gō Rijū Berlin
1996 Isshin Inudō Two People Talking
1997 Masato Hara Twentieth Century Nostalgia
1998 Toshiaki Toyoda Pornostar
1999 Akihiko Shiota Moonlight Whispers
Don't Look Back
2000 Akira Ogata Boy's Choir
2001 Masato Ishioka Scoutman ou Pain
2002 Sujin Kim Through the Night
2003 Kiyoshi Sasabe Chirusoku no Natsu
2004 Nami Iguchi Dogs & Cats
2005 Izumi Takahashi The Soup, One Morning
2006 Shōtarō Kobayashi Kazoku no Hiketsu
2007 Satoko Yokohama German + Rain
2008 Yuki Tanada One Million Yen Girl
2009 Yū Irie 8000 Miles [5],[2].
2010 Tatsushi Ōmori Kenta to Jun to Kayo-chan no Kuni [6].
2011 Mami Sunada Death of a Japanese Salesman [7]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (ja) « Nihon Eiga Kantoku Kyōkai Shinjinshō », Directors Guild of Japan (consulté le 11 décembre 2010)
  2. a et b (ja) « Irie Yū kantoku, dai 50kai Nihon Eiga Kantoku Kyōkai Shinjinshō ni "mune ga ippai" », Eiga.com, (consulté le 6 janvier 2011)
  3. (ja) « Nihon Eiga Kantoku Kyōkai Shinjinshō jushō sakuhin o Yūrosupēsu nite renjitsu jōei » [archive du ], Studio Voice Online, (consulté le 6 janvier 2011)
  4. « New Directors Award » [archive du ], Directors Guild of Japan (consulté le 11 décembre 2010)
  5. (ja) « 2009 nendo Nihon Eiga Kantoku Kyōkai Shinjinshō tokushū » [archive du ], Directors Guild of Japan (consulté le 11 décembre 2010)
  6. (ja) « 2010 nendo Nihon Eiga Kantoku Kyōkai Shinjinshō no gohōhoku » [archive du ], Directors Guild of Japan (consulté le 12 mai 2011)
  7. (ja) « 2011 nendo Nihon Eiga Kantoku Kyōkai Shinjinshō no gohōhoku » [archive du ], Directors Guild of Japan (consulté le 24 juin 2012)

Source de la traduction[modifier | modifier le code]