Justin Fashanu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Justin Fashanu
Image illustrative de l’article Justin Fashanu
Biographie
Nom Justinus Soni Fashanu
Nationalité Britannique
Nat. sportive Anglais
Naissance
Londres (Angleterre)
Décès (à 37 ans)
Londres (Angleterre)
Taille 1,85 m (6 1)
Poste Attaquant
Parcours junior
Années Club
Norwich City
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1978-1981 Norwich City
1980 Adelaide City
1981 Adelaide City
1981-1982 Nottingham Forest
1982 Southampton FC
1982-1985 Notts County
1985-1987 Brighton & Hove Albion
1988 Heat de Los Angeles
1988 Brick Men d'Edmonton
1989 Manchester City
1989-1990 West Ham United
1990 Leyton Orient
1990 Steelers de Hamilton
1991 Southall FC
1991 Blizzard de Toronto
1991 Leatherhead FC
1991 Newcastle United
1991-1993 Torquay United
1993 Airdrieonians FC
1993 Trelleborgs FF
1993-1994 Heart of Midlothian
1995-1997 Ruckus d'Atlanta
1997 Miramar Rangers
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1980-1982 Angleterre espoirs 011 0(5)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 3 octobre 2020

Justin Fashanu, né le à Londres et mort le dans la même ville, est un footballeur anglais. Premier footballeur noir britannique dont le transfert a coûté un million de livres, il révéla son homosexualité en 1990[1]. Il se suicida en 1998 après une campagne d'homophobie et de rejet massif par ses pairs et la communauté sportive en général, culminant avec des accusations d'agression sexuelle par un jeune de dix-sept ans, dont les charges furent abandonnées[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et débuts[modifier | modifier le code]

Fils d'un barrister nigerian résident en Angleterre, Justin Fashanu et son jeune frère John sont hébergés par la fondation Barnardo's lorsque leurs parents se séparent. Ils sont ensuite placés en famille d'accueil dans le Norfolk. Justin Fashanu commence dans la boxe et le football. C'est finalement à ce sport qu'il se consacre entièrement, de même que son frère John.

Il intègre le Norwich City Football Club et devient footballeur professionnel en décembre 1978. En 1980, il gagne le But de la saison de la BBC dans l'équipe de Norwich contre Liverpool. En , son transfert à Nottingham Forest pour remplacer Trevor Francis dans l'équipe de Brian Clough se monte à un million de livres[2].

Passé au Notts County, il joue 64 matches pour un total de 20 buts. Une blessure au genou en 1985 faillit mettre fin à sa carrière, mais une opération aux États-Unis lui permet de la poursuivre à Los Angeles puis à Edmonton. Il retourne au Royaume-Uni dans le club de Manchester City en 1989, et joue deux fois en première division.

Coming out[modifier | modifier le code]

Il effectue son coming out en 1990[3] à l'occasion d'un entretien dans la presse. L'entretien paraît dans le tabloïd The Sun qui titre en première page : « £1m Football Star: I AM GAY »[4]. Plusieurs de ses collègues déclarent qu'un homosexuel n'a pas sa place dans une équipe de football, et même son frère John le désavoue[5]. Les supporters lui manifesteront aussi leur hostilité en public à cause de son orientation sexuelle. Justin Fashanu a été le premier footballeur connu à avoir révélé son homosexualité alors qu'il jouait en professionnel[6], et restera le seul en Angleterre à avoir fait son coming out jusqu'à celui de Jake Daniels en 2022[7].

Carrière ultérieure[modifier | modifier le code]

Le Torquay United accepte de le prendre, et Justin Fashanu joue 21 matches de ligue et totalise dix buts. En 1993, il part jouer en Suède, puis en Écosse, en Australie et en Nouvelle-Zélande. En 1997, il se retire officiellement du football professionnel. Il devient entraîneur pour un club du Maryland, le Mania du Maryland.

En , un jeune de dix-sept ans accuse Justin Fashanu de l'avoir agressé sexuellement dans son appartement du Maryland après une nuit de beuverie. Les policiers interrogent le footballeur sans l'arrêter, mais la presse se fait largement l'écho de l'accusation, en faisant croire qu'il est poursuivi. Il quitte alors les États-Unis pour rejoindre le Royaume-Uni[8]. Ce départ le force à quitter le club Mania Maryland pendant la pré-saison.

Mort[modifier | modifier le code]

Justin Fashanu est retrouvé pendu dans un garage de Shoreditch le , avec une lettre de suicide[9]. Une enquête révèle ensuite que la police américaine avait auparavant abandonné les poursuites pour manque de preuves.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Distinctions et hommages[modifier | modifier le code]

En 2020, Justin Fashanu est intégré à l'English Football Hall of Fame[2],[10].

Une équipe de football est créée sous son nom à Brighton en mars 2009, avec le soutien de la fédération anglaise de football, lors d'une campagne contre l'homophobie dans le football[11].

En 2012, sa nièce Amal Fashanu, fille de John Fashanu, publie un hommage à son oncle, pionnier de la visibilité de l'homosexualité dans le football et le sport en général[5].

En 2017, Netflix produit et diffuse le documentaire Forbidden Games: The Justin Fashanu Story[12].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Melinda Davan-Soulas, « De la difficulté du coming-out chez les sportifs », MyTF1News, 24 février 2014 (lire en ligne)
  2. a et b (en) « Justin Fashanu », sur National Football Museum, (consulté le ).
  3. Gilles Festor, « Thierry Henry aimerait voir plus de coming out dans le football », sur lefigaro.fr, (consulté le ).
  4. (en) « Tackling football’s last taboo », sur The Sun, (consulté le ).
  5. a et b (en) Amal Fashanu, « The silence over gay footballers », sur BBC News, (consulté le ).
  6. Jean-Michel Brochen, « Justin Fashanu, le destin tragique d'une icône », sur L'Équipe (consulté le )
  7. « Jake Daniels (Blackpool), un coming out pour l'histoire », sur L'Équipe (consulté le )
  8. (en) « Fashanu 'may have fled US' », sur BBC News, (consulté le ).
  9. (en) « Justin Fashanu found hanged in lock-up garage », sur The Independent, (consulté le ).
  10. (en) « Britain’s first out gay footballer Justin Fashanu to be inducted into Hall of Fame », sur Gay Times, (consulté le ).
  11. (en) « Team named after Justin Fashanu », sur BBC News, (consulté le ).
  12. (en) « Film Review: ‘Forbidden Games: The Justin Fashanu Story’ », sur Variety, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]