Julia Salazar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Julia Salazar
Fonctions
Sénatrice de l'État de New York
En fonction depuis le
(1 an, 7 mois et 9 jours)
Circonscription 18e district
Prédécesseur Martin Malavé Dilan
Biographie
Date de naissance (29 ans)
Lieu de naissance Miami (Drapeau de la Floride Floride)
Nationalité Drapeau : États-Unis américaine
Parti politique Parti démocrate
Diplômé de Université Columbia
Site web salazarforsenate.com

Julia Salazar est une politicienne et militante américaine née le . Elle est sénatrice de l'État de New York dans le 18e district, qui couvre une grande partie du nord de Brooklyn. Elle remporte le siège en tant que première candidate après avoir renversé le sénateur Martin Malave Dilan lors de la primaire du parti démocrate en 2018. Elle attire l'attention des médias nationaux pour son soutien aux droits des travailleuses du sexe notamment. Elle est membre des Socialistes démocrates d'Amérique et devient la première membre de l'organisation à siéger à l'Assemblée législative de l'État de New York.

Enfance et étude[modifier | modifier le code]

Salazar née à Miami le [1],[2],[3]. Sa mère est citoyenne américaine de naissance et son père est un colombien naturalisé citoyen américain. Ses parents ont divorcé pendant son enfance[4]. Salazar explique avoir été élevée dans une « maison conservatrice » et être enregistrée à 18 ans comme républicaine[5].

Salazar étudie à l'Université Columbia, mais déclare au New York Times qu'elle n'a pas obtenu de diplôme[6]. Pendant son séjour à Columbia, Salazar était pro-vie et membre de groupes d’étudiants chrétiens pro-israéliens[3],[4],[7]. Après ses études, elle fait campagne pour une législation sur la responsabilité de la police.

Campagne du Sénat de l'État de New York 2018[modifier | modifier le code]

En , Salazar annonce sa candidature au Sénat pour le 18e district du Sénat de l'État de New York, contre le sénateur sortant Martin Malave Dilan à la primaire démocrate[8],[9],[10].

Sa campagne attire l'attention après la première victoire d'Alexandria Ocasio-Cortez dans le 14e district du Congrès de New York[10] . Elle est approuvée par Our Révolution[11], les socialistes démocrates américains[12], Cynthia Nixon[13] et par Ocasio-Cortez elle-même[3],[14].

Le , Salazar bat Dilan pour la nomination du parti démocrate. Elle est élue sans opposition aux élections générales du [15],[16].

Le , Salazar accuse David Keyes, alors porte-parole du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, d'agression sexuelle, affirmant qu'elle était en train de se préparer à la publication d'un article sur le Daily Caller[17],[18],[19],[20].

Positions politiques[modifier | modifier le code]

Salazar est une socialiste démocrate autoproclamée, membre des Démocrates socialistes d'Amérique[11],[9] Elle soutient le contrôle des loyers universels à New York[21], la dépénalisation de la prostitution[22],[23], l'assurance-maladie pour tous, la suppression de la législation sur l’ immigration et les formalités douanières et l’ accès aux services d’avortement. Elle déclare également qu'elle soutient le mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions, qui préconise le boycott de marchandises provenant d'Israël[2]. Salazar soutient la loi de 2019 aux États-Unis sur la stabilité du logement et la protection des locataires.

Salazar voit les socialistes démocrates comme ceux qui reconnaissent le capitalisme comme un système intrinsèquement oppressif et exploiteur et qui s'emploient activement à le démanteler en faveur d'un système économique socialiste. En opposant les progressistes aux socialistes démocrates, elle identifie les progressistes comme ceux qui proposent des solutions palliatives dans le capitalisme sans préconiser de changer le système. Cependant, elle souligne le chevauchement entre les deux groupes en ce qui concerne les objectifs politiques à court terme.

Elle approuve Bernie Sanders pour la primaire de 2020[24].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Lewis et Williams, « Meet the new New York State Senate members », CSNY, (consulté le 25 janvier 2019)
  2. a et b Dunst, « In Brooklyn, a Jewish Latina democratic socialist rallies for a State Senate seat », JTA, (consulté le 23 août 2018)
  3. a b et c Yadin, « Running for State Senate, Julia Salazar Attempts Progressive Primary Upset », Gotham Gazette, (consulté le 2 août 2018)
  4. a et b « Julia Salazar, the socialist politician accused of lying about her past, explained », (consulté le 6 septembre 2018)
  5. Lovett, « LOVETT: Self-proclaimed democratic socialist Salazar was first a registered Republican », Albany, New York Daily News, (consulté le 9 août 2018)
  6. McKinley, « Want to Be the Next Alexandria Ocasio-Cortez? Be Careful What You Wish. », The New York Times, (consulté le 5 août 2018)
  7. (en) « SD 18 Brooklyn (Williamsburg-Bushwick-Cypress Hills) | Metropolitan Council on Housing », metcouncilonhousing.org (consulté le 15 septembre 2018)
  8. Hajela, « Another Socialist Victory: Julia Salazar Wins NY Senate Primary », WNBC, (consulté le 14 septembre 2018)
  9. a et b Katinas, « Salazar to challenge Dilan in Democratic Primary », Brooklyn Eagle, (consulté le 2 août 2018)
  10. a et b Adler-Bell, « Julia Salazar Is Looking to Land the Next Blow Against the New York Democratic Machine », The Intercept, (consulté le 2 août 2018)
  11. a et b « Julia Salazar », Our Revolution (consulté le 2 août 2018)
  12. « Our Endorsements », dsausa.org, Democratic Socialists of America (consulté le 2 août 2018)
  13. Kossov, « Nixon swaps endorsements with state Senate candidate », New York Post, (consulté le 2 août 2018)
  14. Jilani et Chávez, « NYC DSA, Ocasio-Cortez Stand by State Senate Candidate Julia Salazar, Despite Story Disputing Her Biography », (consulté le 31 août 2018)
  15. « Julia Salazar overcomes controversy to notch another victory for democratic socialists »,
  16. « Inside Julia Salazar's Triumphant Brooklyn Primary Party: 'It's Time For Change Around Here' » (consulté le 14 septembre 2018)
  17. « Julia Salazar Campaign Says Daily Caller Plans To Out Her As Sexual Assault Survivor » (consulté le 11 septembre 2018)
  18. « Julia Salazar for State Senate on Twitter » (consulté le 11 septembre 2018)
  19. « Julia Salazar accuses Netanyahu spokesman of sexual assault », (consulté le 11 septembre 2018)
  20. Schapiro, « Brooklyn state Senate hopeful Julia Salazar says she was sexually assaulted by spokesman for Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu - NY Daily News » (consulté le 11 septembre 2018)
  21. Wallace-Wells, « How the Democratic Socialists of America Learned to Love Cynthia Nixon », The New Yorker, (consulté le 28 août 2018)
  22. (en-US) Chávez, « Sex Workers Are Rallying Behind a Democratic Socialist Running for New York Senate », The Intercept, (consulté le 11 septembre 2018)
  23. Callie Beusman, Julia Salazar’s Win Is a Huge Victory for Sex Workers, in The Cut/New York, September 19, 2018
  24. https://www.cityandstateny.com/articles/politics/campaigns-elections/new-york-presidential-endorsements.html

Liens externes[modifier | modifier le code]