Joshua Wong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Joshua Wong
DSCF0013 (48979536541) (cropped).jpg
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
黃之鋒Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Hong Kong britannique ( - ), Hong Kong (depuis le )Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
United Christian College (en)
Université ouverte de Hong Kong (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Père
Roger Wong (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Partis politiques
Membre de
Condamné pour
Outrage au tribunal, unlawful assembly (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieux de détention
Pik Uk Correctional Institution (d) (), Tung Tau Correctional Institution (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Joshua Wong Chi-fung (黃之鋒), (né le à Hong Kong)[1] est un militant hong-kongais, fondateur du groupe Scholarism[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir été élève dans un lycée anglican[3], il étudie à l'Open University of Hong Kong[4],[5]. Il attire l'attention en 2012, il critique les cours d'éducation morale et nationale, considérés comme du « lavage de cerveau »[6],[7],[8].

Le , il fait partie des 78 personnes arrêtées par la police de Hong Kong[9] après avoir investi les locaux du gouvernement en réaction à la réforme électorale de 2014[10],[11],[12]. Il est relâché deux jours plus tard[13],[14],[15].

Le mouvement prend une ampleur sans précédent, en rassemblant, dans les rues, plus de 100 000 personnes[16]. Il prend le nom de « Révolution des parapluies » ou « Occupy Central »[17].

Il milite essentiellement pour le suffrage universel[18] malgré le fait qu'il n'ait pas le droit de vote au moment des faits[19]. Ses modèles ne sont pas des étrangers comme Martin Luther King ou Nelson Mandela, mais chinois comme le controversé Liu Xiaobo, prix Nobel de la paix condamné à la prison en Chine, ou l’artiste Ai Weiwei [20].

En , il est condamné pour son rôle dans le mouvement des parapluies à 6 mois de prison ferme, alors qu'en parallèle, Alex Chow, Nathan Law sont condamnés respectivement à 7 et 8 mois de prison ferme[21]. Ils passent deux mois en prison avant d'être libérés sous caution. Le , la Cour suprême d'Hongkong a annulé la peine de prison des trois militants du mouvement démocratique[22]. Il est jugé en appel et débouté de sa demande le . Le juge Jeremy Poon ordonne son placement en détention. Joshua Wong est condamné à deux mois d'emprisonnement au centre de détention de Lai Chi Kok[23],[24].

Le , Joshua Wong est libéré de prison à la suite des manifestations du mois juin 2019 à Hong-Kong, concernant le projet de loi visant à autoriser les extraditions vers la Chine. À peine remis en liberté, il demande la démission de la cheffe de l'exécutif Carrie Lam et dénonce les violences policières lors de la manifestation du [25]. Au matin du vendredi , il est de nouveau interpellé à Hong Kong[26].

Le , il déclare être "(...)privé de ses droits politiques(...)" suite à sa candidature invalidée par la commission électorale pour les élections prévues le [27] selon le motif que son engagement au droit à «l'autodétermination» d'Hongkong, est contraire à la Loi fondamentale[28]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 2014 : Je ne suis pas un héros[29]
  • Joshua Wong avec Jason Y. Ng, La parole enchaînée, Paris, 2020, Stock, 250 p.[30]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 'National education' raises furor in Hong Kong
  2. Hong Kong Students Fight for the Integrity of their Education
  3. Les leaders de la mobilisation citoyenne à Hong-Kong, Le Monde
  4. Scholarism leader Joshua Wong to study at Open University
  5. 《黃之鋒:好學生重新定義》, Ming Pao, 9 September 2012.]
  6. Scholarism's Joshua Wong embodies anti-national education body's energy
  7. 《黃之鋒倒CY言論被批冷血》, Oriental Daily, 3 October 2012
  8. 黃之鋒倒CY言論被批冷血, Oriental Daily
  9. REPORT: Hong Kong's 17-Year-Old 'Extremist' Student Leader Arrested During Massive Democracy Protest
  10. Hong Kong police arrest pro-democracy student leader
  11. Echoing Tiananmen, 17-year-old Hong Kong student prepares for democracy battle
  12. Hong Kong : Joshua Wong, l’ado qui défie la Chine, Les Echos
  13. [1], Businessweek
  14. Pro-democracy rally leads to more than 500 arrests in Hong Kong
  15. 《學民思潮參與「倒梁」 防止洗腦教育再現》
  16. Joshua Wong, le surdoué de la révolution, Libération
  17. « Joshua Wong, cet adolescent hongkongais qui fait trembler Pékin », sur etudiant.lefigaro.fr (consulté le 8 septembre 2016)
  18. L'homme qui fait trembler le pouvoir chinois à Hong Kong est un ado de 17 ans et s'appelle Joshua Wong, Slate
  19. Hong Kong : Joshua Wong, héros malgré lui de la « révolution des parapluies », Rue89
  20. Une semaine dans la vie des étudiants hongkongais qui font la «révolution des parapluies» Slate, 1er décembre 2014
  21. « Peines de prison pour des leaders de la « révolte des parapluies » à Hongkong », sur Le Monde,
  22. Florence de Changy, « Peine de prison annulée pour Joshua Wong, le militant démocrate hongkongais », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  23. « Hong Kong: le militant prodémocratie Joshua Wong renvoyé en prison », sur Orange Actualités, (consulté le 10 juin 2019)
  24. Hong Kong: libération annoncée de Joshua Wong, l'exécutif lâche du lest, Radio France internationale, 16 juin 2019
  25. A Hongkong, à peine libéré, Joshua Wong demande la démission de la cheffe de l'exécutif, Le Temps (quotidien suisse), 17 juin 2019
  26. Florence de Changy, « Hongkong : arrestations dans le camp prodémocratie avant un week-end tendu », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  27. « Joshua Wong, figure de l’opposition à Hongkong, interdit de se présenter aux prochaines élections », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  28. « Élections à Hongkong: la candidature de Joshua Wong invalidée », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  29. Joshua Wong, l'icône de la «génération parapluie», Le Figaro
  30. Harold Thibault, « A Hongkong, la fabrique d’un dissident : Dans son livre-manifeste, « La Parole enchaînée », Joshua Wong, figure emblématique de la contestation du régime chinois à Hongkong, raconte son court et vigoureux parcours. », Le Monde,‎

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]