Carrie Lam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Carrie Lam
Illustration.
Carrie Lam en juin 2017.
Fonctions
Chef de l'exécutif de Hong Kong
En fonction depuis le
Élection 26 mars 2017
Prédécesseur Leung Chun-ying
Premier secrétaire de l'administration

(4 ans, 6 mois et 15 jours)
Prédécesseur Stephen Lam
Successeur Matthew Cheung
Secrétaire pour le développement

(4 ans, 11 mois et 29 jours)
Prédécesseur Sarah Liao (en)
Successeur Mak Chai-kwong
Biographie
Nom de naissance Carrie Lam Cheng Yuet-ngor
Date de naissance (61 ans)
Lieu de naissance Hong Kong
Nationalité Chinoise (à partir de 1997)
Britannique (jusqu'en 2007)
Diplômé de Université de Hong Kong
Profession Femme politique, juge de paix

Carrie Lam
Chefs de l'exécutif de Hong Kong

Carrie Lam Cheng Yuet-ngor, née le à Hong Kong, est une femme politique chinoise hongkongaise[1]. Le , elle est élue chef de l'exécutif de Hong Kong.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômée de l'université de Hong Kong, elle entre dans l'administration coloniale britannique en 1980. Au sein du gouvernement hongkongais, elle est secrétaire pour le développement de 2007 à 2012, avant d'occuper la fonction de Premier secrétaire de l'administration jusqu'au .

Le , elle est élue chef de l'exécutif de la Région administrative spéciale par le collège électoral en obtenant 777 voix sur 1 194 votants. Première femme à être désignée à cette fonction, elle succède à Leung Chun-ying le [2].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle s'est mariée avec le mathématicien Lam Siu-por, qu'elle a rencontré pendant ses études à l'université de Cambridge. Lam Siu-por a obtenu son doctorat en topologie algébrique en 1983 sous la direction de Frank Adams[3]. Ils ont deux fils.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Elle est médaillée de l'Étoile dorée de Bauhinia (en) ainsi que de la Médaille de Grand Bauhinia (en) en 2016.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hong Kong vote dimanche sous l'œil de Pékin, Le Figaro, 23 mars 2017.
  2. « Hong Kong. Carrie Lam, la dirigeante choisie par Pékin », Courrier international,‎ (lire en ligne)
  3. (en) Siu-Por Lam sur le site du Mathematics Genealogy Project

Article connexe[modifier | modifier le code]