Joseph Vivien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Joseph Vivien
Self-portrait of Joseph Vivien with Palette, ca. 1715.jpg
Autoportrait de Joseph Vivien à la palette (vers 1715),
musée des beaux-arts de Lyon
Naissance
Décès
Activité
Maître
Distinctions
Pensionnaire de la villa Médicis (d)
Deuxième prix de Rome en peinture ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Joseph Vivien né en 1657 à Lyon et mort le à Bonn est un peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vivien part en 1677 pour Paris et se forme à l’Académie royale de peinture et de sculpture dans l’atelier de François Bonnemer. Il reçoit aussi des conseils de Le Brun[1]. Il acquiert bientôt une grande réputation pour ses portraits et donne au pastel une force de ton et des effets que n’avait pas connus jusqu’alors ce genre de peinture.

Reçu à l’Académie royale de peinture en 1701 en tant que « peintre en pastel », il en est nommé conseiller quelque temps après et reçoit un logement aux Gobelins, avant de devenir premier peintre des électeurs de Bavière et de Cologne.

Joseph Vivien reste longtemps au service de l’électeur Maximilien-Emmanuel de Bavière, qui le considère beaucoup et l’a nommé son premier peintre. L’année de sa mort, il commence un grand tableau à l’huile représentant toute la famille électorale, qu’il veut porter lui-même à l’électeur de Bavière. Il se rend d’abord à Bonn, auprès de l’électeur de Cologne, mais son grand âge ne lui permet pas de supporter les fatigues du voyage et il meurt à Bonn, à la cour de l’électeur de Cologne.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. D. Rykner, Un pastel de Joseph Vivien pour le Sinebrychoff Museum d’Helsinki, La Tribune de l'Art (6 avril 2020).
  2. Girardon, Louvre (RMN).
  3. Collectif, Les Maîtresses Charitables du Saint Enfant Jésus, Dornach, Braun & Cie, 1925, p. 12.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]