John Anglin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Anglin (homonymie).
John Anglin
WantedJohnAnglin.jpg

Avis de recherche du FBI sur John Anglin

Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Frère
Autres informations
Lieu de détention

John William Anglin, né le dans le comté de Miller en Géorgie, est un criminel américain qui s'échappa de la prison d'Alcatraz avec son frère Clarence et Frank Morris la nuit du 11 juin 1962. Depuis son évasion, aucune trace de lui ne fut retrouvée, il est désormais déclaré disparu et présumé mort noyé dans la baie de San Francisco.

Biographie[modifier | modifier le code]

Photographie aérienne du complexe pénitentiaire d'Alcatraz.

Fils de George Robert Anglin et Rachael Van Miller Anglin, il était issu d'une fratrie de quatorze enfants (sept garçons et sept filles). John est né en Géorgie dans le comté de Miller, mais à passé une bonne partie de son enfance à Donaldsonville dans le Comté voisin de Seminole, avant d'habiter Ruskin en Floride.

L'avis diffusé par le FBI indique qu'il était agriculteur. Ses frère Clarence, Alfred et lui furent arrêtés pour des braquages de banque et des affaires de grand banditisme, notamment à Columbia en Alabama. Les trois frères étaient des spécialistes des évasions et eurent l'occasion de le démontrer dans les divers pénitenciers où ils furent incarcérés. John et Clarence furent ensuite envoyés dans la prison d'Alcatraz pour purger une peine de 60 ans de prison. Là, ils mirent au point leur évasion. Alfred incarcéré dans un autre pénitencier en Alabama, mourut quelque temps après l'évasion de ses frères, en tentant lui aussi de s'évader[1]

Évasion[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Évasion d'Alcatraz de 1962.

Avec la complicité de Frank Morris, le chef des évadés, et d'Allen West, ils élaborèrent un plan : s'échapper pendant la nuit pour que les gardiens ne se rendent comptent de leurs évasions qu'à partir du matin, ce qui leur laissait du temps pour s'éloigner de l'île. Pour ne pas donner l'alerte pendant la nuit, ils fabriquèrent des mannequins pour retarder l'alerte. Ils décidèrent également de ne pas retourner à San Francisco et tentèrent d'aller jusqu'à Angel Island de façon à ne pas être retrouvés. Les forces de l'ordre, après des années (depuis le 12 juin 1962 au matin) pensèrent que ces trois évadés n'étaient pas arrivés jusqu'à Angel Island et par conséquent, qu'il s'etaient noyés.

Un cliché prit au Brésil vers 1975 par Fred Brizzi un ami d'enfance des frères Anglin devenu trafiquant de drogue entre la Floride et l'Amérique du Sud, fut remit à la famille, tendrait à démontrer que Clarence et John auraient vécus dans ce pays où ils auraient acquit une ferme[2],[3]. Néanmoins, il reste encore aujourd'hui recherché par le FBI.

Quatorze tentatives précédentes d'évasion eurent lieu en vain par trente-six différents prisonniers[4].

Film[modifier | modifier le code]

Dans le film de 1979 L'Évadé d'Alcatraz, John Anglin est joué par Fred Ward.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Harriet Alexander, « Did three men actually survive the escape from Alcatraz? », sur The Telegraph,‎ (consulté le 20 avril 2016)
  2. « Evasion d’Alcatraz: Une photo tend à prouver que John et Clarence Anglin ont bien survécu », sur 20 Minutes,‎ (consulté le 20 avril 2016)
  3. (en) Paul Thompson, « EXCLUSIVE: 'In all the years we were together he never talked about those men' - Widow of drug smuggler who claimed he ran into the Alcatraz escapees in Brazil says husband was a 'con artist' », sur Daily Mail,‎ (consulté le 20 avril 2016)
  4. (en) « A Byte out of History: Escape from Alcatraz », Federal Bureau of Investigation,‎ (consulté le 20 novembre 2015)