Johann Karl Zeune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Johann Karl Zeune
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 52 ans)
WittembergVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Maître

Johann Karl Zeune (né le 29 octobre 1736 à Stolzenhain - mort le 8 novembre 1788 à Wittenberg) était un philologue allemand du XVIIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en Saxe, Johann Karl Zeune étudia au lycée de Zeitz puis à l'Université de Leipzig. C'est dans cet établissement qu'il se spécialisa en philologie, qu'il obtint en 1775 une chaire de professeur surnuméraire à la faculté de philosophie, dont il devint titulaire dès l'automne de la même année.

Après avoir édité en 1776 le livre de son professeur Johann Friedrich Christ intitulé « Observations sur la littérature et les arts et particulièrement ceux de l'Antiquité » (Abhandlungen über die Literatur und Kunstwerke vornehmlich des Altertums), il rejoignit l'université de Wittenberg qui lui offrait la chaire ordinaire de grec ancien. Là, il publia les éditions critiques commentées des œuvres de plusieurs auteurs classiques, parmi lesquels Xénophon, Macrobe et Térence. Il réédita en 1777 pour l'Allemagne un cours de grec célèbre, De idiomis præcupuis linguæ Graecæ, œuvre de l'érudit français François Vigier (Paris 1627). Ses conférences à l'université de Wittenberg étaient, au moins jusqu'en 1785, consacrées au Nouveau Testament ; mais, loin d'en faire une étude suivie, il concentrait la matière de ses cours sur des passages choisis. D'autres conférences traitaient des œuvres de Xénophon, d'Homère, d'Aristophane, de Démosthène, d'Isocrate et de Platon, et enfin des « Antiquités Judaïques » de Flavius Josèphe.

Œuvres[modifier | modifier le code]

On a de lui :

  • Des éditions de divers écrits de Xénophon (1778-85)
  • Une édition améliorée des Idiotismes grecs de Viger (1789).

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]