François Viger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vigier.
François Viger
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
RouenVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Activité
Autres informations
Religion
Ordre religieux

François Viger ou Vigier, en latin Vigerius, (né à Rouen vers 1590 et mort dans cette ville en 1647) est un père jésuite et un helléniste français de l'époque classique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vigier est surtout connu pour sa traduction latine commentées des livres de la Préparation évangélique d'Eusèbe, (Paris, 1628, 3 vol. in fol.) et son traité De praecipuis Graecae dictionis idiotismis (Paris, 1632) qui connut de multiples rééditions pendant deux siècles à travers l'Europe : édition de Leyde (1765, in-8°), de Leipzig (1802), d'Oxford (1813, 2 parties in-8°), Leipzig (1822), Londres (1824), Glasgow (1825), etc.

C'est grâce aux importantes augmentations faites par les hellénistes Hoogeveen, Zeune et Hermann que cet ouvrage continua d'être encore en usage dans les écoles d'Allemagne, de Hollande et d'Angleterre au XIXe siècle.

Contrairement à ce qu'ont prétendu quelques historiens du XIXe siècle, Vigier n'a pas traduit les livres de la Démonstration d'Eusèbe.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Biographie universelle ancienne et moderne

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « François Viger » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, (Wikisource)

Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata : Fichier d’autorité international virtuel • International Standard Name Identifier • Bibliothèque nationale de France (données) • Système universitaire de documentation • Bibliothèque nationale d’Espagne • Bibliothèque royale des Pays-Bas • Bibliothèque nationale d’Israël • Bibliothèque nationale de Suède • Bibliothèque nationale d’Irlande