Jeu d'argent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Le jeu d'argent est la pratique d'un jeu associée à un intéressement financier à l'issue de la partie. Chaque joueur engage un certain montant financier dans le jeu, qui sera tout ou partie perdu, ou qui sera augmenté en cas de gain.

Ces jeux sont pour la plupart des jeux de hasard pur, ou de hasard raisonné. La prudence est de mise pour éviter la ruine du joueur.

Les probabilités de gains des différents types de jeu sont variables et une bonne gestion des mises et de ses cartes peuvent permettre de réaliser quelques gains.

On trouve différents types de jeux dans cette catégorie:

Il est à noter que ces types de jeux disposent en général d'un mécanisme (taxe ou probabilités calculées) pour qu'une partie des montants financiers misés reviennent à l'organisateur.

Pour établir une bonne stratégie ou bien gérer ses mises, il est important de connaître ou calculer ses probabilités de gain, et les pourcentages des gains redistribués.

Il est aussi possible de citer d'autres types de pratiques comme les martingales ou le comptage des cartes, mais les organisateurs de ces jeux ont en général déjà pris toutes les mesures nécessaires pour éviter qu'elles soient applicables: limitation des mises, utilisation de multiples jeux de cartes, calcul des probabilités et espérances de gains, mise en place des cases 0 sur les roulettes, taux de redistribution des machines à sous et des loteries.


Histoire du jeu d'argent[modifier | modifier le code]

Les jeux d’argents sont pratiqué depuis fort longtemps puisque l’empire romain luttait déjà contre leurs propagations. Les premières traces de ce genre de jeux semble venir de Chine.

Au XIV ème, on retrouve notamment dans les rues de France, des escrocs qui proposent de jouer à des jeux comme le bonneteau. Cependant la France va réprimer les jeux d'argents à l'aide de l'église, y voyant un risque pour l'équilibre économique social.

Des pays limitrophes assoupliront plus rapidement leur législation pour encadrer la pratique et imposer des taxes sur le jeu d'argent. La France suivra, avec un petit retard.


A la fin du XXème la législation Française s'assouplit et autorise les machines à sous dans les casinos.

Au début du XXIème, le jeu d'argent est autorisé à être diffusé sur internet par des prestataires agréés par l'Arjel. Paris Sportif, Poker en ligne, Blackjack et autres jeux d'argents, envahissent internet. [1]

Jeu d'argent en ligne[modifier | modifier le code]

Les jeux d'argent sont largement pratiqués dans les casinos mais depuis les années 2000, ils se sont développés en ligne. L'arrivée du numérique coïncide avec une nouvelle manière de jouer et propose une diversité plus importante de jeux comme : les paris sportifs et hippiques, les jeux de grattage, le poker, les jeux de casinos ou encore les jeux de tirages[2]...

Il existe environ 800 sociétés, hébergées dans 70 pays différents qui proposent : plus de 4 000 sites de machines à sous virtuelles, 600 sites de jeux de casino en ligne, 300 de bingo en ligne, 260 de paris sportifs et 240 sites de poker en ligne. Le développement à grande échelle des jeux d'argent en ligne a conduit à une augmentation du nombre de joueurs. En effet, entre 2012 et 2013 on est passé de 1,2 million à 1,7 million de joueurs, ce qui représente une augmentation de 14%[3].

La législation a évolué pour autoriser les jeux d'argent en ligne. Ceci pour encadrer la pratique qui se développait en ligne à l'étranger, et avec l'objectif de lutter contre les sites illégaux.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Principaux Jeux de Casino »
  2. « Les jeux d’argent en ligne », Les Mondes Numériques,‎ (lire en ligne, consulté le 5 octobre 2018)
  3. « Jeux de hasard et d'argent - Synthèse des connaissances - OFDT », sur www.ofdt.fr (consulté le 16 octobre 2018)